retour à la liste des Interviews

Anathema : entretien avec Vincent cavanagh

Anathema : entretien avec Vincent cavanagh


Dans le sympathique 5ème arrondissement, et plus précisément dans un petit hôtel  au charme ni périmé, ni artificiel (et pourtant on est à Paris), Anathema reçoit une palanquée  de journalistes à l'occasion de la promotion de son dernier bébé "we're here because we're here".
20 min de conversation, à bâtons rompus, avec Vincent Cavanagh, et une discussion qui débute  sous le signe de la littérature française avec Victor Hugo et Mallarmé. Ça promet.

On embraye donc directement sur "Le dernier jour d'un condamné", de notre mythique écrivain, dramaturge, poète, homme politique et très mauvais père : le bisontin Victor.


source : lebmetal.com
 

Vincent : En fait on m'en a fait une lecture, en français, et j'ai adoré. En plus de ça, j'ai un pote  qui compose une musique typée électronique- avec beaucoup d'émotions, d'atmosphères- et qui s'est en plus inspiré de ce bouquin...donc moi et ma copine, on parlait juste avec ce gars là, de projets, et on en est arrivés à la conclusion qu'on partageait beaucoup d'idées communes, et on a décidé de bosser ensemble...Apparemment, c'est impératif que je lise ce bouquin de Victor Hugo, puisque c'est une des inspirations maîtresses du projet


J'aimerais faire un comparatif entre "Hindsight" et "We're here because we're here".Est-il plus difficile de créer en partant de zéro ou de donner une nouvelle énergie à des titres déjà composés, enregistrés?

Ca dépend de quel point de vue. Néanmoins, je pense qu'aucun des 2 ne pose vraiment de difficultés. Un nouvel album, c'est avant tout un objectif bien plus costaud à atteindre..Hindsight, c'était une espèce de salut final à nos vieilles compositions, un nouvel éclairage, sans électricité...tu sais, lorsque tu dépouilles une chanson jusqu'à atteindre son essence même, que tu te contentes d'une guitare acoustique, d'un violoncelle, d'une voix : tu obtiens quelque chose de puissant, tu sais...au final c'est très dissemblable, 2 entités complètement séparées.
La réalisation de Hindsight, c'était vraiment bien, pour une quantité de raisons; entre autres, c'est ce qui nous a permis de faire un album après...des raisons bassement financières.


Les compos d'Hindsight ont été enregistrées avec l'aide de jus d'orange et de champagne, c'était pareil pour "We're Here..."?
(rires) : On était au même endroit en fait, on a passé pas mal de temps à vivre dans cette maison. Enfin moi j'y étais, pendant que Jon était à la maison à Liverpool, Jamie chez lui en Hollande...moi je suis resté pas mal de temps dans cette maison et puis Dany est venu me rejoindre, et après un autre membre est arrivé, Jon est resté ou il était
J'y suis resté un paquet de temps, bien plus que je ne l'aurais souhaité d'ailleurs (sourire)

Quelle a été ta part dans la composition de "We're here" ?
J'ai fait de l'arrangement et de la production sur la majorité de l'album...mon titre favori est indubitablement universal...ce morceau, je l'ai joué à l'origine tout seul, sur une acoustique, sur plein de guitares. Avant de commencer à la bosser avec les autres, j'avais déjà une idée très précise de ce qu'elle allait donner, chaque son, chaque percussion....En fait j'avais déjà fait une démo pour celle ci.


Quand vous vous retrouvez à plusieurs à composer un titre, je me doute que ça doit être des fois compliqué de voir ses propres idées écartées, au profit d'autres...il n'y a jamais de la frustration générée?
(sourire)...des fois, il faut devenir une sorte de fasciste musical.
Des fois, il faut mettre de côté son ego, parce qu'on peut être dans l'erreur et il se peut qu'une autre personne ait une meilleure idée....tout dépend de l'idée, c'est ça la clef.

 

 

source : mediadelrock.it


Steven Wilson a mixé cet album. On connait déjà sa grande part dans la production de groupes qui aiment bien défricher des horizons (porcupine tree, orphaned land, opeth). Cétait un choix évident?
C'était le choix le plus juste à faire...on voulait aussi qu'il assure l'enregistrement mais il a un agenda ultra rempli.....c'était vraiment une bonne idée, à la fin, de tout refiler à Steven, sans mettre de remarques, et de le laisser définir les sons à mettre en avant...en particulier la batterie. Il devait être complètement objectif, prendre de bonnes décisions, il y a eu des discussions mais ça s'est fait au final sans problème.....on a été très ambitieux sur cet album, à essayer beaucoup de choses différentes....


Je pense à une chanson en particulier : get off, get out...j'avais une idée bien spécifique d'un point de vue vocalises, comment les mixer, et Steven n'était absolument pas d'accord.....je dois admettre qu'il avait raison en fait (rires)...j'aime toujours ma démo quand même,  mais il avait raison... C'étaient des choses comme ça qui étaient importantes...;trouver une place pour chaque fréquence dans le champ sonore, faire en sorte qu'aucun son ne vienne interférer avec l'autre...éviter qu'il y ait une congestion dans un coin, faire en sorte que tout soit bien séparé et réparti dans le champ sonore.
C'était une sacrée collaboration!!


Quand j'écoute ta voix dans cet album, j'ai l'impression qu'elle sonne beaucoup moins théatrale, elle semble vraiment naturelle sur cet album.
Déjà merci, ça veut dire que je chante plus juste!!


J'ai pas dit que tu chantais faux avant!!!
OKOK, moi je parlais d'être en accord avec soi-même, avec ses capacités, tu sais en étant un chanteur....comment jeff buckley disait....c'est la chose la plus censée à faire, et il avait raison... chacun a sa propre voix, il faut la trouver, la découvrir, et je suppose que je me rapproche de plus en plus de ce qu'est ma voix naturelle....


J'aimerais avoir un peu plus de détails sur une des chansons, Presence. La 1ère fois que je l'ai entendue, j'ai cru que M. Knopfler était invité sur ce morceau
Là il faut voir ça avec mon frère, c'est lui le fan de Knopfler....j'écoute pas trop ça en fait. Il y a vraiment des choses intéressantes, mais,....c'est pas mon truc.


Concernant les paroles de Presence, j'ai l'impression qu'il y a un message très positif....Peux-être es tu fan de Eckhart Tollé?

Danny oui, mais moi non...il faudrait que tu lui en parles à lui en fait...concernant les paroles, je ne souhaite pas trop rentrer dans les détails, je laisse l'auditeur trouver ce qu'il veut/peut bien y entendre....faire ses propres connections, lier les paroles à une histoire vécue pour que cette chanson devienne la sienne....je trouve ça bien plus intéressant.
Quand j'écris une chanson, c'est la mienne,elle m'appartient, mais une fois que c'est sorti, elle ne m'appartient plus...il faut donc laisser les gens créer leurs propres connexions, ne pas interférer, sinon ça gâche tout.
Tout est là, maintenant c'est à toi de voir comment tu veux interpréter les paroles.


La musique d'Anathema est complexe, vous avez une recette pour combiner la complexité et l'émotion?
En fait, la complexité arrive plus tard; les chansons sont écrites au départ avec un seul instrument, et tout vient s'ajouter au fur et à mesure, soit progressivement, ou alors des fois on a un véritable flash et on sait comment l'instrumentation complète va se faire in fine. Le plus compliqué est de ne pas forcer la complexité, c'est de la laisser arriver naturellement, pour que le résultat final soit bon.


Entre vos débuts et maintenant, il y a eu une énorme évolution musicale. Quelle est la part de volonté et de naturel dans ces changements?
Il y a bien les 2 aspects en fait, même si je pense que la part naturelle prend bien le dessus. On ressent le besoin de repousser nos limites. A chaque fois on essaie de composer la musique la plus intéressante pour nous...
Tu sais quand je repense aux 2 premiers albums...en fait je n'écoutais vraiment pas ce style de musique, j'écoutais des groupes un peu plus anciens, les Pink Floyd, les Beatles, plein de groupes comme ça.
Je ne sais même pas pourquoi je jouais ce style de musique (rires)..mais ça me plaisait, ça me plaisait de jouer ça, je suppose que c'était un bon moyen d'évacuer toute notre énergie bouillonnante.


Avec Hindsight, j'ai l'impression qu'on est vraiment plus honnêtes, dans notre façon de jouer, celà nous montre tels que l'on est vraiment...et c'est comme ça que l'on arrive à vraiment progresser, tous les jours, en tant que personne, à essayer naturellement de nouvelles choses....ce n'est pas voulu, c'est juste que ça arrive, c'est tout...on finit par percevoir un son, à l'analyser de manière différente, peut-être parce qu'on change d'humeur, de maison....mais quoi que tu fasses, ça aura un impact sur la musique que tu composes.
J'ai fait plein de choses les dernières semaines, j'ai passé beaucoup de temps à Paris, je suis resté dans cet hotel, c'est chez moi maintenant, j'ai fait plein de choses auxquelles je n'aurais même pas songé il y a 4 semaines....je suis encore et toujours en pleine évolution.


A propos du prochain concert à Paris, cette fois ce sera en tête d'affiche (la dernière fois en première partie de Paradise Lost et My Dying Bride)...à quoi on peut s'attendre?


On va vraiment assurer la promotion du dernier album, peut être même le jouer dans son intégralité, si on a le temps...on a déjà bien réfléchi, on s'est déjà bien préparés à ces concerts, on va peut-être essayer de combiner des atmosphères, de prendre à droite à gauche dans notre discographie...on va expérimenter, essayer de nouvelles combinaisons...donc c'est clair qu'on va jouer aussi longtemps que possible...on va aussi essayer de jouer aussi avec les artistes qui jouent en 1ère partie, Anneke ( visiblement, pas sur Paris.....), et Petter Carlsen, un norvégien; il est en train de monter en puissance en Norvège, il a une voix sublime, ultra expressive, sa voix me fait penser à.....ah ben non je ne dis rien, ça va faire cliché, à ti de découvrir.

Au final, sa musique est vraiment liée à la notre, et c'est la même chose pour Anneke...si tu ne veux rien louper, arrive tôt, c'est un conseil!!



Merci à Vincent pour sa disponibilité

 

Myspace d'anathema

Chroniques d'albums sur Inwë

Myspace  de Petter Carlsen



Message #2370 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 07.10.2010
Note des lecteurs : 10/10 (1 notes)

Commentaires :
  • florence, le 07.10.2010, 10/10

    vivement dimanche !!!!!!!!





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter