retour à la liste des chroniques

Auspex - Heliopause

Auspex - Heliopause


 


 
Style : Metal Progressif
 
Liste des morceaux :
  1. Electric Sheep
  2. Silence
  3. I Walked Awaken On Titan
  4. In Thought The Looking Glass
  5. The Pulse Of Emptiness
  6. Setsunaki Tabi
  7. 0-1-0-1 (And so on...)
  8. Ad Astra Per Aspera
  9. Resolutio
Chronique :

Auspex est une formation grenobloise évoluant dans un Metal Progressif doté de touches symphoniques.
Et ce qui m’a amené à découvrir le groupe, c’est qu’il sagit d’un projet parrallèle de l’excellente Elodie Buchonnet, chanteuse officiant dans Kalisia ( C’est Cybion Kalisia... si vous me cherchez je suis dehors... ) et que l’album est mixé par le non moins excellent Brett Caldas-Lima, chanteur/guitariste de Kalisia également.

Bref, tous ces gages de qualité (pour moi) m’ont amené à découvrir le groupe avec son second album nommé Heliopause ( si l’on se réfère à Wikipédia, en astronomie, l'héliopause est la limite où le vent solaire du Soleil est arrêté par le milieu interstellaire, si comme moi, vous n’avez pas compris, je vous invite à aller voir sur Wikipédia ! ).

Parlons de la musique à présent !
L’album commence par une introduction, nommée Electric Sheep, qui pourrait très bien officier dans un film ou dans un jeu vidéo. En parlant de jeux vidéo, la première minute trente m’a fortement rappelé certains grands moments de Final Fantasy VII, jeu on ne peut plus culte et à la BO exceptionnelle, c’est donc un excellent point pour commencer (et ce sentiment se repetera plus tard) .
L’ambiance se durcit, la pression monte, la voix fait son entrée et la transition avec Silence, le second morceau, est parfaite, et c’est parti !
Silence est dans sa grande partie assez speed de manière jouissive et même les parties les plus calmes ne comportant presque que la voix en solo ne font pas nian-nian (ce qui arrive pourtant souvent chez d’autres).
Le morceau termine de manière presque symphonique, on est presque dans un film.

Je ne vais pas décrire chaque morceau, car tous les morceaux sont globalement bons et reprennnent ces bases (excepté Setsunaki Tabi que je trouve d’un ennui mortel car trop mou, et le chant en japonais ou chinois -je ne sais pas, mais c’est une langue asiatique- est loin d’être ce que j’apprécie le plus en terme de musicalité) mais je noterais encore une référence vidéoludique qui m’a frappé dans In Thought The Looking Glass, dans son intro pour être précis, car ce passage aurait presque eu sa place dans la BO d’un Final Fantasy, je vais finir par me demander si chez Auspex, on est pas un peu des g33k :).

Plus concrètement, les morceaux que je retiens sont Silence, I Walked Awaken On Titan, 0-1-0-1 (And so on...), ce dernier pour son alternance entre passages -relativement- “lourds” et des passages aériens. Ce morceau est également celui ou Elodie se lache le plus, n’hésitant pas a vraiment pousser sa voix sur la fin du morceau et c’est vraiment très, très bon, -elle devrait d’ailleurs le faire plus souvent vu la voix qu’elle possède- même si le côté plus “metal symphonique/lyrique” est peut-être le côté dans lequel le groupe ne tpas “trop” tomber.
A noter également l’excellent Ad Astra Per Aspera, dont l’atmophère et l’ambiance de certains passages m’auront fait penser a Cybion de Kalisia.

En bref et pour conclure, je vous conseille de jeter une (voir même les deux) oreille sur cet album, car même si au début, l’aspect “metal à chanteuse avec tendance lyrique” peut rebuter, vous pourriez être surpris...
Un très bon album qui aurait pu être excellent sans le morceau que j’ai cité plus tôt dans la chronique, mais dont l’atmosphère-qui nous laisse à penser que l’on écoute un BO de film/jeu vidéo-m’aura totalement séduit.

Liens :

MySpace
Site
Pervade Productions

 



Message #2377 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 07.10.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter