retour à la liste des chroniques

October falls - A Collapse of faith

October falls - A Collapse of faith


 

Style : Black/Folk/Epic

 

Liste des morceaux

 

A collapse of faith I/ II/ III

 

Chronique

 

Le metal on l’aime ou on le déteste, je veux dire par là que c’est un style assez particulier et très vaste, moi j’ai choisi de le chérir, d’en faire ma vie, de vivre pour lui.

Comme bon nombre de sympathisants, il y a des styles au sein même du metal que l’on aime plus que d’autres, moi j’ai commencé par le Death, puis est venu le Folk, puis progressivement le Black, qui pour une raison obscure, comme sa musique, m'a fait oublier le death et le folk, allez savoir pourquoi.

Et j’ai donc choisi cette voie pour m’y exprimer pleinement à travers des groupes, des chroniques et live, puis la vie fait son bout de chemin et l’on se disperse dans d’autres styles, qu’adolescents on fustigeait à grands coups de marteau satanique et qu’on brulait au nom d’une médiocrité, dont on croyait dur comme le fer que c’était de la merde ; mais non, on change, on murit, puis on découvre ; notre façon plus adulte de l’apprentissage d’écoute est plus poussé et on compare mieux, bref on revit notre adolescence sans ces putains de boutons qui te collent à la peau et cette insouciance intolérante qui faisait de nous des pseudo-hommes.

Alors pourquoi - me direz vous - nous parles tu de ta vie (alors qu’on s’en cogne comme de la salope au coin de la rue) ? Parce que grâce à October falls, je revis mes quinze ans, quand j’avais le goût encore pour ce genre de metal ! Certes il m’aura fallu treize ans pour m’en rendre compte mais bon, une révélation reste une putain de révélation, et ce disque en est une.

Encore une fois, cette signature dantesque sort chez un de mes labels favoris, Debemur Morti Productions, qui comme à son habitude, ne nous refile pas un putain d’Ipool merdique au son écrasé...j’adore souligner ceux qui font l’effort de nous donner un promo digne de ce nom (tout le monde aura - il me semble - souligné que je déteste cette merde virtuelle).

Revenons en à ce disque, qui découpé en trois longs morceaux, atteint les quarante bonnes minutes sans sourciller, ni vaciller. Le groupe  - ou plutôt devrais-je dire M.Letho - depuis des années sort des EPs et des albums d’une grande qualité, et celui-ci n’échappe pas pour mon plus grand plaisir à cette règle. En effet, ces trois longs titres inspirent le respect. L’énergie, la hargne, la mélodie, la nature, tout ici est parfait, tantôt folk par ses guitares acoustiques, tantôt sombre et épique par ses envolées furieusement Black, guerrière par son chant plein de fougue, ses petites notes de piano apaisantes, comme le repos des guerriers avant le combat final ; le tout sur fond de mélodies assez prononcées, et entêtantes, jamais un disque pareil ne m'est resté en tête aussi longtemps après une écoute.

Niveau son, c’est correct, production puissante et bien équilibrée, tout est distinct et clair.

Voila pourquoi j’ai renoué avec le style, et je ne peux que vous conseiller d’en faire autant.

 

Liens

Site officiel

Label

 


Finlande

Message #2401 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Haricot magic




Ecrit le 04.11.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter