retour à la liste des chroniques

Roman Rouzine - The Tragic Circle

Roman Rouzine - The Tragic Circle


 

Style : Guitare Métal néo classique

 

Liste des morceaux :

1 Tria Mera

2 Duality in darkness

3 Dystopia

4 Conspiracy

5 The road of tragedy

 

Chronique:

Difficile d’évoluer dans la guitare metal néo classique aujourd’hui sans être qualifié de guitariste sans âme ou d’autres qualificatifs moins polis dirons-nous. Il faut le dire la concurrence est plutôt forte au niveau des guitaristes et rares sont ceux qui arrivent réellement à sortir leur épingle du jeu.

Roman Rouzine fait peut-être bien partie des guitaristes réussissant le pari d’allier virtuosité de guitare héro tout en gardant à l’esprit que l’aspect structurel des compositions reste le plus important et que la guitare est certes importante mais n’est pas la seule âme diffuseuse d’émotions. En effet, ici, dans ce Tragic Circle, l’emploi des samples au clavier (peut-être un peu trop cheap ?) est très important, ce qui tend quand même pas mal à rapprocher la musique de Roman, d’Adagio par exemple. On peut même noter, notamment sur Duality of darkness, une intro qui pourrait presque nous rappeler la musique d’Howard Shore pour le Seigneur des Anneaux, ou pour le métal un petit coté « rhapsodyien ». Les claviers sont donc le moyen d’apporter une certaine noirceur à l’ensemble de la musique. Autre aspect important dans cet Ep, l’utilisation de riffs très efficaces propres au métal extrême. L’avantage de cet Ep c’est que la virtuosité ne vient pas entacher l’efficacité des riffs déployés ici. On va par exemple avoir un jeu de questions/réponses entre solo et gros riffs métal comme sur Dystopia. D’ailleurs Dystopia permet l’apparition d’un guest en la personne de Franck Graziano, guitariste de Poppy Street mais également professeur de guitare et intervenant sur les dvd’s pédagogiques du magazine Guitar Part. Ce qui donne un solo de guitare un peu plus rock’n’roll ! En tous cas surtout au niveau du son de la guitare ! Un petit mot tout de même sur les parties de batterie de cet Ep (oui car en tant que batteur je ne peux pas ne pas émettre de jugement sur la batterie). Alors il s’agit là d’une batterie programmée et étrangement ça ne s’entend presque pas ! On sent que le groupe a réellement peaufiné les parties de batterie longuement pour arriver à un résultat comme celui-là. Alors bien entendu une oreille experte repérerait que c’est une batterie programmée, le défaut étant toujours ce coté « trop parfait » et un son manquant toujours un peu de chaleur, mais là honnêtement le groupe s’en sort franchement avec les honneurs !

Donc même si cet Ep n’a pas la prétention de refaire le genre de la guitare métal néo classique, il a au moins l’intérêt de pratiquer avec une virtuosité et une honnêteté certaine ce style musical. Néanmoins il faut quand même admettre qu’il s’agit là surtout d’un Ep pour les fans de guitare rapide et précise ainsi que pour ceux qui aiment les ambiances à la Adagio ou Rhapsody of Fire. Vous serez prévenus, il n’est pas question ici de stoner gras et psychédélique ! On peut saluer la performance de Roman Rouzine pour cet Ep et on a plus qu’à dire qu’on attend la suite avec impatience ! Un disque de passionné qui se trouve être passionnant!

 

Lien :

Myspace



Message #2429 sur Inwë[B]zine
Auteur :
The Chamois




Ecrit le 13.12.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter