retour à la liste des chroniques

Mournful Gust - She's my Grief ... Decade

Mournful Gust - She's my Grief ... Decade


 

Style : Doom/Death


CD1 : She’s my Grief…


Liste des morceaux :

01. The First Spring Without You
02. Path of my Tears
03. Once we Were Happy
04. Sweet Embrace of Scarlet Twilight
05. I Saw Her Sad Eyes
06. As a Wingless Bird
07. ...And we Shall Die Together


Chronique :

 

MOURNFUL GUST refait parler de lui, avec la sortie de ce double album, mêlant des titres remasterisés de leur premier album ainsi que des versions inédites de morceaux présents sur She’s my Grief et The Frankness Eve. Comme toute compilation, est-ce que ce double album possède un réel intérêt ? Ou est-ce juste un coup de pub du groupe pour refaire parler de lui ?

Je n’ai pas écouté la version originale de She’s my Grief, je ne peux pas donc dire si la remasterisation est vraiment importante et si elle apporte quelque chose à la musique de MOURNFUL GUST. Ce que je peux déjà dire, dès la première écoute, est qu’on est très loin de l’esprit du Doom/Death annoncé. Ce n’est pas parce leurs morceaux font plus de huit minutes que l’on peut utiliser le terme de Doom métal pour qualifier leur musique. Je dirais qu’on est plutôt proche d’un métal symphonique avec des influences très diverses. Car s’il y a bien un terme qui convient à cet album, c’est diversité.

Bien que nous soyons loin des émotions du Doom/Death, MOURNFUL GUST nous offre un métal symphonique de grande qualité. Je retrouve les mêmes sentiments que lors de l’écoute de Enter de WITHIN TEMPTATION, même si She’s my Grief est plus rapide rythmiquement.

L’entrée en matière est très mystérieuse et sombre, typique du Doom, mais plutôt Funeral. Dès Path of my Tears, on voit où le groupe veut nous emmener. La surprise ne vient pas de ce morceau bien que l’intrusion d’une flûte traversière soit toujours un moment féerique. La structure de leur musique est assez basique : voix claires et gutturales, masculines comme féminines ; guitares rythmique et mélodique, un clavier pour le décor et une batterie pour tenir la route. Oui, rien de très surprenant si ce n’est la présence d’une flûte, mais le groupe maîtrise parfaitement son sujet et va nous surprendre d’une autre manière.

En effet, si l’ensemble de l’album peut être qualifié de symphonique, la musique de MOURNFUL GUST ne peut se cantonner à un seul style. Des intrusions d’ambiances plus Doom dans Sweet Embrace of Scarlet Twilight avec des parties plus pesantes, ou encore un décor magnifique, tinté de Folk dans As a Wingless Bird nous fait dire que le groupe possède de nombreuses influences. Alors bien sûr, on pourrait se dire que le groupe se cherche ou que l’on se perd au milieu de styles si divers. Eh bien non, une totale maîtrise de chaque style, de chaque morceau fait de cet album un véritable voyage dans des contrées très variées.

Une dernière chose surprenante dans cet album est le travail sur les conclusions. Chaque morceau se ponctue par une pause, très travaillée et différente du morceau qui la précède. C’est déstabilisant et, en même temps, particulièrement original et agréable ; comme un instant rempli de finesse, court et intense.

Un album donc très réfléchi, bien amené, bien maîtrisé et dont chaque morceau est une véritable découverte.





CD2 : …Decade


Liste des morceaux


01. A Pain to Remember (version démo)
02. It’s our Own Tragedy (version démo)
03. To Your Deceits… Again (version démo)
04. The First Spring Without You (somnolent version)
05. I Saw Her Sad Eyes (version Stas Mischenko)
06. The Cold Solitude (version Soundform & Pratical Senses)
07. The Cold Solitude (version Alexander Naydenov)
08. The Cold Solitude (version demo)
09. With Every Suffering (Clip video)


Chronique :

…Decade apporte lui aussi son lot de surprises et n’est pas seulement un cd bonus qui accompagne bêtement She’s my Grief.

Dès le premier accord, je retrouve de suite les sensations du Doom/Death. Une musique plus pesante, plus lente et plus massive, bien que l’on ressente toujours une grosse influence gothique.

Les trois premiers morceaux sont issus de la démo et album The Frankness Eve. On reste sur le même schéma, avec des morceaux très mélodiques, mais plus teintés de Doom métal. La maîtrise est toujours présente, chaque accord, chaque note est parfaitement amenée et ne laisse pas place à l’improvisation. Les mélodies sont magnifiques quelque soit l’instrument choisi, la guitare, le clavier ou encore la flûte sublime l’album. La voix claire se fait plus présente et instaure une grande profondeur.

The First Spring Without You en version lente est un véritable morceau de Doom/Death. Le morceau gagne en profondeur et cela n’est pas pour me déplaire.

Mais la véritable surprise provient des morceaux dont les versions ont été revisitées. I Saw Her Sad Eyes et The Cold Solitude sont revus en version électro voire à consonances manouches pour le deuxième et c’est réellement surprenant. Le style électro est complètement inconnu pour moi, donc je ne saurais dire si les morceaux sont bons ou non. Ce que je sais, c’est que cela m’a réellement interpellé. Encore une facette du groupe que je ne connaissais pas et que je prends plaisir à découvrir.

J’ai un gros coup de cœur pour The Cold Solitude (version Alexander Naydenov) interprétée par deux guitares sèches. C’est envoûtant, les mélodies sont enivrantes, on perd vite pied et cette sensation est extraordinaire. La version originale du morceau est déjà un monument pour moi, cette version est son apogée.

Un petit mot sut le clip vidéo qui est de bonne qualité, peut-être un peu kitsch avec des images de sépultures, mais cela colle plutôt bien avec l’image du groupe. Un petit bonus, que les fans connaissent déjà puisque la vidéo n’a pas attendu la sortie de l’album pour être diffusée.


Pour terminer, je dirais que MOURNFUL GUST nous offre là un excellent double album, rempli de surprises et de morceaux revisités avec goût. Pour les personnes qui ne connaissaient pas MOURNFUL GUST, c’est une compilation à avoir absolument. Pour les autres, les nouvelles versions sont réellement intéressantes. Le groupe n’a pas cherché à faire un best-of, mais bien un véritable travail sur leurs anciens morceaux. C’est réellement appréciable et très agréable à écouter.




Liens

Site internet

Myspace

Fiche de groupe







Ukraine

Message #2431 sur Inwë[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 15.12.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter