retour à la liste des chroniques

Electric Wizard - Black Masses

Electric Wizard - Black Masses


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Style : Stoner/Doom métal

 

Liste des morceaux :

01. Black Mass
02. Venus in Furs
03. Night Child
04. Patterns of Evil
05. Satyr IX
06. Turn off Your Mind
07. Scorpio Curse
08. Crypt of Drugula



Chronique :

Quand on me dit ELECTRIC WIZARD, les premiers mots qui me viennent à l’esprit sont lourdeur, stoner crade et psychédélique, et ce depuis 1995 et leur premier album Electric Wizard. Car ELECTRIC WIZARD est un groupe un peu à part sur la scène Doom. Un son identifiable immédiatement, des guitares lourdes, une voix très travaillée et le tout teinté des ambiances des années 70.

Voici donc la septième offrande au Malin : Black Masses qui, forcément, annonce la couleur. Ne vous attendez pas à un changement radical dans la musique d’ELECTRIC WIZARD. Leur son est identique depuis des années et même si le groupe a accueilli un nouveau bassiste, aucune révolution n’est présente sur cet album. Pour ceux qui ne connaissent pas ELECTRIC WIZARD, leur musique peut se définir ainsi : on y retrouve dès les premiers accords de Black Mass une partie guitare extrêmement lourde et crade ; la voix est plutôt en retrait mais très travaillée, et accentuant le côté psychédélique de la musique, ça sent le LSD et les champignons hallucinogènes !

On se retrouve vite au milieu des années 70, durant les premiers concerts de BLACK SABBATH, où la musique du « diable » faisait encore peur et où les premiers curieux étaient devant la scène. Malheureusement, de l’eau à couler sous les ponts et la musique d’ELECTRIC WIZARD n’impressionne plus aujourd’hui. Forcément, les fans de la première heure s’y retrouveront, mais ceux pour qui les années 70-80 sont très loin, seuls les premiers morceaux vont être intéressants.

En effet, au fil de l’écoute, une lassitude me gagne. Les morceaux s’enchaînent et après une heure d’écoute, seul le refrain hypnotique de Black Mass reste encré dans ma mémoire. Ce morceau est vraiment très bon et comme toujours, le son d’ELECTRIC WIZARD ne ressemble à aucun autre. Mais une fois l’effet de surprise atténué, la suite de l’album est beaucoup moins intéressante. La voix de Jos est toujours aussi bonne et torturée mais le manque de renouvellement entre les morceaux est flagrant.

Alors bien sûr, une des caractéristiques du stoner est l’aspect répétitif et hypnotique de la musique. Mais il est réellement difficile d’apprécier l’album jusqu’à la fin. Et ce n’est pas Crypt of Drugula qui aidera puisque sans la voix de Jos, la musique du groupe est beaucoup moins intéressante. On se retrouve sur un pseudo morceau ambiant, censé invoquer les forces du mal, mais j’ai un certain doute sur leur venue.

Un septième album en demi-teinte donc, où les fans d’ELECTRIC WIZARD s’y retrouveront. Pour les autres, je pense qu’un retour vers Witchcult Today ou l’excellent Come my Fanatics est plus approprié.

 

 

Liens :

Myspace


Royaume Uni

Message #2462 sur Inwë[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 12.01.2011


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter