retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Bourgogne)

Como Muertos - Cronica del Dolor

Como Muertos - Cronica del Dolor


Style: Death Metal

Liste des morceaux:

1. Desmembrado a Machetazos

2. Como Muertos    

3. El Antro de la Desgracia    

4. Cronica del Dolor    

5. Pesadilla Divina    

6. Matalos    

7. Salidos de Tierra    

8. Necrofista    

9. Orgia    

10. Irreversible Suplicio    

11. Decapitados    

12. Despertados por el Maestro    

13. Ultimo Calvario

Chronique:

Regroupant le matériel des deux premiers Ep sortis respectivement en 2007 et 2008, le premier album de Como Muertos portant le doux nom de Cronica del Dolor (Chronique de la douleur, vous l'aurez deviné), est en passe de classer les bourguignons comme le meilleur espoir français de la scène Death Metal hexagonale.

Como Muertos évolue donc dans un death metal old school, que ne renierait pas Entombed (pour le son et la musique) ou Brujeria (pour les textes et le chant en espagnol). Ce qui frappe d'entrée de jeu chez Como Muertos et outre le fait que le chant soit clamé dans la langue de Cervantes - ce qui n'entache en rien la qualité indéniable de cet opus, bien au contraire - c'est cette capacité pour un jeune groupe de nous proposer un concept ultra complet et efficace, aussi bien au niveau textuel et musical, qu'au niveau visuel. Une bande dessinée relate d'ailleurs les aventures sanguinolentes des personnages incarnés par les musiciens : El Maestro au chant, El Doctor aux guitares, Gorio Bajotierra à la basse et aux backings vocaux, et Mike à la batterie (officiant également au sein de Kronos). Les voir sur scène est également une expérience à ne pas manquer. Affublés de costumes à leur effigie et d'un jeu de scène original, je peux vous assurer que le rendu en vaut sacrément le détour.

Restant fidèle au thème de prédilection abordé par les maîtres du style death metal, c'est à dire au cinéma d'horreur, gore et pervers, Cronica del Dolor respire la chair encore fumante des membres découpés à la machette.
Tout au long de ses treize titres, nous voyageons dans un univers peuplé de zombies armés de tronçonneuses, de monstres psychopathes prêt à vous décrocher la tête à coups de masse, et de filles plus ou moins dénudées fuyant et hurlant à gorge déployée devant leur bourreaux sanguinaires. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le contenu musical de cette galette est la parfaite bande son de ce carnage (les nombreuses intros tirées de leurs films gores préférés en sont une empreinte non feinte et efficace).

Enregistré au fameux Drudenhaus Studios par Neb Xort, Cronica del Dolor jouit d'une production en béton armé. Le "son" death old school est ici parfaitement retranscrit (l'excellent Left and Path d'Entombed vient tout de suite à l'esprit), les riffs de grattes sont inspirés, tranchants comme une bonne vieille hache que l'on aurait aiguisée sur une rambarde de sécurité, le chant est ultra puissant et percutant, la basse est graveleuse à souhait, et le batteur cogne comme si sa vie en dépendait avec une technique hors-paire.Il faut aussi avouer que les protagonistes de cet album sont loin d'être des manchots, et leur savoir faire insuffle une aura puissante et dévastatrice, dont nos oreilles et nos cervicales ne sortiront pas sans dommages.

Amateur de bon vieux death old school non dénué de blast et fleurant bon l'haleine putride d'un zombie nécrophage, jetez vous sur ce Cronica del Dolor foutrement addictif, vous ne serez pas déçu du voyage.

Vamos Carniceros!!!

Lien :

Myspace


rgion : Bourgogne
France

Message #2469 sur Inw[B]zine
Auteur :
Skald




Ecrit le 15.01.2011


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter