retour à la liste des chroniques

Gergovia - Si Vis Pacem Para Bellum

Gergovia - Si Vis Pacem Para Bellum


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Style: Black metal

Liste des morceaux:

1. Intro
2. Chant de bataille
3. Sans pitié
4. Bruit de bottes
5. Terres brûlées
6. Un frère venu du nord
7. Si vis pacem para bellum
8. Nouvelle ère

Chronique:

C'est d'Auvergne que nous vient ce one-man-band formé par Lord Necron. Proche des anciennes valeurs gauloises, prônant un retour aux sources, Gergovia nous a signé un 3ème album plus mature.
Mais avec cet album, on se sent obligé de chroniquer chaque titre.

On commence avec une intro calme, lorgnant presque vers des influences symphos, on se laisse bercer très facilement. Le calme et la confiance avant de se lancer dans la bataille, car oui, un final simple mais diablement efficace : une sirène et des soldats qui marchent au pas - on est dans l'ambiance militaire et haineuse de Gergovia.

S'enchaîne sans plus attendre "Chant de Bataille"; des riffs intéressants nous mettent dans le bain, un mid-tempo associé à une production plutôt crade, du true comme on aurait l'habitude d'en entendre souvent, mais voila, Gergovia est efficace. Cependant on entrevoit un léger bémol qui va vite devenir une plaie, la boîte à rythme, et sa "caisse claire"; cette machine ne colle pas du tout avec le reste lors des accélérations. Ce titre reste tout de même bon, on remarque aisément les points forts, qui sont les riffs efficaces, et une musique prenante.

Voilà ensuite la grosse erreur, le titre infâme de cet album: Sans Pitié. Un réel massacre, la boîte à rythme est vraiment très très mal utilisée, chiante, énervante, elle gâche le peu de bonnes idées présentes sur ce titre. Un passage qui aurait pu être intéressant et assez bon vers les 2 minutes 40 devient vite énervant car traînant trop en longueur, les chœurs sont mal assurés. Une construction intéressante grâce à l'accélération qui s'en suit, malheureusement accompagnée de la boîte à rythme plus désagréable que jamais. En bref, un titre à oublier très vite, il gâche complètement les bonnes impressions des premiers titres.

Alors que j'allais définitivement abandonner cette chronique, les premiers riffs très accrocheurs de Bruit de Bottes retentissent. Une voix qui clame sa haine, des accélérations très bien orchestrées. Une rythmique qui donne envie de se lever et rejoindre les soldats, avec le poing levé et revendicateur. Pure merveille que ce Bruit de Bottes, qui rattrape l'erreur précédente, de plus le chant combiné aux paroles nous "berce" vraiment. La boîte à rythme n'arrive même pas à gâcher ce titre, c'est dire le potentiel de Gergovia lorsqu'il nous donne le meilleur.

On continue sur le même registre, titre plutôt long, peut-être même trop, Terres brûlées nous scotche grâce aux paroles, au chant, et à ses accélérations. On peut vraiment dire que Necron est doué en ce qui concerne la structuration et les compositions de ses titres. La longueur du morceau est rattrapée par de bons riffs, vers les 3 minutes 45, sans oublier les 2 dernières minutes qui reprennent les mêmes accélérations.

Un Frère Venu du Nord, un morceau plus pagan ? On est tenté de le croire grâce à l'intro, mais il n'en est rien. On retombe dans un morceau assez moyen, cette intro me laisse d'ailleurs perplexe, ça ne s'accorde pas avec le reste de l'album, le jeu de guitare reste moyen et superficiel. Les chœurs sont plus désagréables qu'autre chose, on sent l'effort de recherche, pour coller au côté proche de ses racines surement. Le titre n'est pas complètement à jeter mais cette intro (qui sert aussi d'outro), ces chœurs et cette boîte à rythme n'aident pas le morceau.

Voici le titre éponyme de l'album, Si Vis Pacem Para Bellum. Des riffs accrocheurs, une voix comme on l'aime, la musique est entraînante et prenante, encore une qualité de Gergovia. Le refrain est assez basique, mais je le trouve très efficace. Morceau digne d'éveiller notre intérêt, et de reprendre confiance en ce groupe, malheureusement voici le dernier titre.

En effet voilà Nouvelle Ère, rien à dire de spécial sur ce titre, si ce n'est qu'il est assez moyen, ni mauvais ni bon, on reste dans du classique, la boîte à rythme pas plus chiante que d'habitude, de bonnes accélérations, un condensé de l'album peut-être ?


Points forts:

Les paroles, la structure des morceaux, l'efficacité, les riffs.

Points faibles:

La boîte à rythme, une certaine monotonie, album inégal.

A écouter:

Bruit de Bottes, Chant de Bataille, Terres Brûlées.

A éviter:

Sans pitié, Un Frère Venu du Nord.


Un bon album qui ravira les fans de True Black Metal. Si on excepte "Sans Pitié" et la boîte à rythme, c'est un album même très bon. "Un Frère Venu du Nord" plaira à certains, moi je n'ai pas accroché du tout.
Gergovia a jusqu'à présent progressé au fur et à mesure des albums, attendons la suite, avec une boîte à rythme bien moins énervante, pour apprécier pleinement les atouts de ce groupe.

Liens:

Site officiel

Myspace

Label
France

Message #272 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Silencer




Ecrit le 17.07.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter