retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Rhne-Alpes)

Angel's Sperm - Triumph Of Perversion

Angel's Sperm - Triumph Of Perversion


 

Style: Black/Death metal

Liste des morceaux:

1) Are You ready To Die
2) Blasphemous Christ
3) Angel's Sperm
4) L'île cannibale
5) Ultra Brutal Cannibalism
6) This Fucking Human Race
7) Doux Plaisir de l'Agonie
8) Théâtre Obscène
9) La Marche des Damnés
10) L'ange Déchu
11) Holocaust With A Chainsaw

 

Chronique:
Angel's Sperm est un groupe de Death/Black metal lyonnais. Les textes, axés sexe et gore, attestent des influences grind présentes. Nous avons pour cet album ("Triumph Of Perversion" ) Crowdead au chant, Nephtys et Enteronecrophile aux guitares (Nephtys a depuis quitté le groupe). Une boîte à rythme fait office de batteur et aucune basse n'a été utilisée.
       
Le premier titre, intitulé Are You ready To Die démarre avec un sample d'une voix de femme qui implore, suivie très rapidement par la voix de Crowdead, officiant ici dans un chant death, voire death/grind. Ce sample, le chant et la durée du titre (1 minute)  nous donnent un morceau death/grind qui nous met dans le bain: des riffs accrocheurs et des rythmes répétitifs, le groupe est bourrin à souhait.
Blasphemous Christ débute plus lentement avec les grondements de Crowdead qui attaquent ensuite avec un grunt très puissant. Une voix moins grunt et plus en retrait, une sorte de backing vocal, pimente le tout avec pas mal d'habilité. Bonne mise en bouche.
Plus mid tempo, plus lent, voici Angel's Sperm. Le chant se compose de vomissements et grondements qui accompagnent les cris, notamment des cris gutturaux très prenants à 2 minutes 33. La boîte à rythme fait défaut à quelques moments, mais elle reste plutôt en retrait; les quelques incursions ne sont pas vraiment bien menées malheureusement.
C'est un interlude intitulé L'île Cannibale qui vient couper le bourrinage. On entend des cris, des bruits de chairs déchirées, des riffs oppressants: un film d'horreur à écouter en somme. Très plaisant comme interlude.
Ultra Brutal Cannibalism reprend avec un bourrinage comme on l'aime, le chant reprend ses droits, la structure est intéressante avec l'alternance des riffs lourds et du passage aigu. Vers 1 minute 10, on a l'impression que Crowdead crache ses paroles, c'est prenant là encore. Avec un rythme qui nous berce à 1 minute 55, on est pris dans un titre très hypnotique, très bon.
Un titre mélodieux et sombre ? La boîte à rythme prend de la vitesse et amène les riffs pour nous répondre non. Elle martèle, cette machine, et ce n'est pas vraiment plaisant. Un batteur sonnerait moins mécanique, si on veut cibler le défaut. On a de très bon cris gutturaux, plus axés black metal, mid-tempo et haineux; les 2 minutes 40 offrent une bonne surprise, tout comme l'est ce titre: This Fucking Human Race.
Doux Plaisir d'Agonie. Ce titre porte bien son nom avec une intro gore/grind j'ai envie de dire (me rappelant Jig-Ai), des riffs accrocheurs et simples. Le début plutôt calme laisse place au bourrinage; d'ailleurs calme et bourrinage vont s'alterner ensuite tout au long du morceau. Des passages se font plus caverneux, accompagnés d'une boîte à rythme avec un aspect militaire ( à 3 minutes 40, et se poursuit pendant quelques instants). Très bons riffs de clôture.
Plus lourd et à la fois plus oppressant, Théâtre Obscène se compose d'une structure simple et efficace, grâce aux guitares. Le titre est bien court, et ça ne fait que rajouter à l'ambiance du titre et de l'album; le groupe ne nous laisse pas souffler.
Une autre interlude : plutôt déstabilisante cette Marche des Damnés. Le groupe essaie plusieurs choses: la fin est plutôt mauvaise, le titre un peu trop long. En guise d'outro, ça aurait été presque parfait.  Mais, on sent de la recherche et l'ambiance colle au titre de ce morceau.
Car oui, le groupe veut nous surprendre; alors qu'on est encore sous le choc de l'interlude précédente, on démarre avec un sample qui nous réveille. On est encore un peu confus et encore à moitié dans le titre précédent. Mais on émerge vite avec des riffs et une structure hypnotique et une voix rapide; on retrouve la sauce et elle reprend vite cette sauce. Des cris plutôt gutturaux et haineux sont présents en fin de titre juste avant le chant death. Bonne alternance, c'était L'Ange Déchu.
Un grondement, un rythme lent, ça sonne comme du Behemoth ou en tout cas ça m'y fait penser et ce n'est pas pour me déplaire. On est bien chez du Angel's Sperm cependant et on reprend avec une musique brutale et prenante; j'aime beaucoup les vocaux à 1 minute 10. Cette alternance de riffs reste un point fort non négligeable. Et c'est avec Holocaust With A Chainsaw (comme se tue à nous le crier Crowdead au milieu du morceau) que nous finissons cet album, avec Crowdead qui finit en crachant ses paroles encore une fois.
      
      
       Points Forts:
Les riffs, la structure, l'ambiance, la brutalité.
      
       Points Faibles:
"La marche des damnés" est très déstabilisante, un bourrinage qui ne plaira pas à tous, la boîte à rythme.
      
      
Angels' Sperm est un groupe très prometteur. Leur but est de nous offrir des titres bourrins de black/death et, ça, sans concession. C'est réussi. J'ai parlé de ce qu'il y avait dans cet album mais il faut quand même préciser que la basse manque à certains moments et c'est dommage. La boîte à rythme n'est pas exempte de défauts non plus mais elle est en retrait donc ça n'est pas vraiment problématique. En bref, le groupe est efficace, talentueux et peut encore progresser. Cet album a répondu à mes attentes, un bourrinage tout à fait bandant. Ceux qui n'aiment pas ce genre de brutalité sans interruption n'apprécieront pas l'album mais il répond aux attentes des fans du genre.
Liens:

rgion : Rhne-Alpes
France

Message #291 sur Inw[B]zine
Auteur :
Silencer




Ecrit le 25.07.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter