retour à la liste des chroniques

Anathema - Serenades

Anathema - Serenades


 

 

 

 

 

 

 

 

Style: Doom/Death métal 

Liste des morceaux:

1/ Lovelorn Rhapsody
2/ Sweet Tears
3/ J'ai fait une promesse
4/ They (Will Always) die
5/ Sleepless
6/ Sleep in Sanity
7/ Scars of The Old Dreams
8/ Under a Veil
9/ Where Shadows Dance
10/ Dreaming : the Romance


Chronique:

Début des années 90, 3 groupes anglais produits par Peaceville officient dans le doom/death, à savoir My Dying Bride, Paradise Lost et Anathema. Des 3 groupes, seul le premier est resté plus ou moins dans la veine doom/death.
Serenades est donc le premier album du groupe, sorti en 1993, et il se trouve dans la continuité d'un EP sorti un an plus tôt (Crestfallen).
La première partie de la carrière d'Anathema est quelque peu sous-estimée par rapport à ce qu'ils vont faire par la suite. Réparons donc cette erreur !!
Bienvenue dans un monde mélancolique où tout n'est que tristesse, langueur...les deux premiers titres de l'album nous rappelle aux dures lois de la vie...guitare sous-accordée, rythmes lents sans être pachydermiques, vocaux hurlés qui proviennent du fond de la gorge (j'en ai même mal pour lui...vu le mal de gorge que je me tape).
Troisième titre qui tranche avec les deux premiers, il y a juste une guitare accoustique et une voix de femme de toute beauté, remplie de mystère et de sérénité...comme si elle nous disait que sur le point de mourir, qu'on ne s'inquiète pas, que tout va bien se passer (voilà, on dirait une voix d'ange).
Retour des rythmes lents et des vocaux hurlés sur le quatrième morceau qui s'étire sur près de 7 minutes et se termine par l'apparition de claviers qui apaisent l'atmosphère générale.
On passe ensuite au classique de l'album, le seul tube de l'album qui sonne un peu à la The Cure...on va dire que, par rapport aux autres titres, celui-ci fait presque joyeux !!
On remarque un autre titre accrocheur, Under a Veil (of Black Lace). Un titre qui parle une fois de plus de mort et Darren semble pleurer toutes les larmes de son corps...c'est un morceau très mélancolique mais, cette fois, il chante avec une voix claire.
L'album se termine avec un morceau ambiant de plus de 20 minutes.

Morceaux à écouter : Sweet tears, Sleepless, Under a Veil.
La chronique est signée Richter, je ne suis que le pale interprète!!
Liens:

Royaume Uni

Message #32 sur Inwë[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 23.03.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter