retour à la liste des Live reports

23.03.2008 - Apocalyptica à Strasbourg

Apocalyptica à Strasbourg


06 décembre 2007 :

Ce soir, dernier concert de la tournée française d’Apocalyptica. 5 dates : paris, Lyon, Toulouse, Lille et Strasbourg ce soir. 5 concerts, 5 sold out… On peut vraiment dire qu’Apo s’est imposé chez nous comme valeur sure. Et, avis perso, c’est amplement mérité. Report…

17h : cours de psychiatrie, j’viens de vérifier pour la énième fois que j’avais bien mon billet, et je viens surtout de me rendre compte que les portes ouvriraient 20h, dans 3 h… Ma tête était pourtant convaincue que ce ne serait pas avant 21h. Coup de stress, peur d’arriver trop tard et de ne pas avoir ma place, prévue pile devant le 2e siège à gauche… ^^

17h15 : fin des cours, passage éclair au supermarché pour acheter à manger. J’ai jamais couru aussi vite, et au final, temps perdu car sandwich pas bon… Beurk j’aime pas les cornichons…

18h : Après m’être habillée et maquillée dans la voiture à chaque feu rouge, j’arrive à la laiterie : 20 personnes devant moi et pas mes potes… Pas grave, une minute plus tard me voilà devant les barrières ^^

19h : mes potes arrivent enfin, la pluie aussi malheureusement. J’avais laissé mon manteau dans la voiture pour pas avoir à payer le vestiaire, finalement, j’commence à regretter, j’commence à avoir froid…

20h : pile, pas une minute de moins, ouverture des portes enfin !!! J’suis trempée mais super heureuse quand j’arrive enfin à la place tant convoitée… Mais surprise : seulement 3 sièges sur scène.

21h : Lacrimas Pronfundere entre en scène. Je ne connaissais pas, ils nous ont joué 10 titres. Ca ressemble beaucoup à HIM, le look, la voix, le son, tout… J’aime bien. Le public apprécie aussi, sauf un qui réclame Apo à grand cri… J’trouve ça moyen mais bon…

21h45 :Lacrimas Profondeur sort de scène, les techniciens déménagent.

22h : Les lumières s’éteignent, les premières notes de violoncelle retentissent : Apo arrive, début du show avec Worlds Collide. Au final, c’est Eicca qui manque à l’appel.

Le show continue avec Refuse/Resist puis I’m not Jesus…Et Perttu tombe la veste et le chapeau… Je tombe tout court… je rigole, mais pas loin, il est encore plus beau qu’en photo ; et il est juste devant moi. Jai du le fixer trop intensément, il me regarde, me fait un clin d’œil et se marre…

Le concert continue avec Grace (rhoooo le jeu de mot… ^^) et la 1ère ballade : SOS. C’est magnifique, j’ai les larmes aux yeux et en plus je réussi à prendre de belles photos pas floues (miracle avec la m**** qui me sert d’appareil…)

Perttu prend le micro pour annoncer la raison de l’absence d’Eicca, fait histoire dans les concerts d’Apo, et il le dit dans un français avec un accent adorable : « il a une petite bite… » Fou rire dans la salle. Il nous dit aussi que comme Eicca n’est pas là, c’est lui qui hérite du micro, il n’aime pas ça, ça le fou mal à l’aise.

Bref, fin des discussions, on continue avec Hope, Somewhere Around Nothing et Betrayal. Perttu est déchainé. J’ai toujours été bluffée par son headbanging en le voyant en DVD mais alors n vrai… Comment il fait pour ne pas se prendre les cheveux dans une corde??? Impressionnée là… Et hop : une vidéo ^^

Paavo et Perttu mettent le feu, se lèvent, cherchent le public, le font participer. Ce sont des pros, ils aiment ce qu’ils font ça se voit et ça fait plaisir. On dirait deux gosses qui prennent leur pied en jouant. Bonne humeur communicative.

Perttu reprend le micro pour annoncer la suite d programme et les autres le charie en lui balançant des bouchons de bouteille en plastique. Puis fini les chamailleries, place à Helden, Ion et Repressed, puis Seemann. Le morceau suivante, je me suis éclaté la voix, je l’attendais depuis deux an, ils l’ont fait : Quutamo, ma préférée, j’ai les larmes aux yeux, encore… mais je l’adore…

Puis ils finissent avec Enter Sandman, le public a chanté avec, moi, j’me suis trouvé toute con… j’connaissais pas les paroles, honte à moi… puis Inquisition Symphony (Perttu nous avoue que c’est le morceau d’Apocalyptica qu’il préfère).

Fin du concert, le public, moi la première, veut un rappel, ils ne se font pas priés longtemps et je hurle avec les autres en entendant les premières notes de Life Burns puis de Hall of The Moutain King.

Puis ce fut vraiment la fin, plus de rappel malgré les demandes, on n’a pas eu droit à Nothing Else Matter. J’ai les larmes aux yeux, trop d’émotions, je n’arrive pas à bouger. Puis les vigiles me demandent de sortir : hors de question sans la setlist, 2 secondes plus tard, je la tiens dans ma main (ou plutôt, je la serre contre moi), et là ça y est, je pleure, je tremble, vive les retombées de l’euphorie…

Il est minuit, 3h de concert… C’était le pied, mais c’est passé trop vite. Vivement le prochain, et c’est juré les concerts d’Apo près de chez moi, j’en louperais plus aucun…

 

 

 



Message #34 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Elane





Ecrit le 23.03.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter