retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

18.09.2008 - Anathema+My Dying Bride+Paradise Lost, bataclan, 18/09/2008

Anathema+My Dying Bride+Paradise Lost, bataclan, 18/09/2008


 

 

 

Quelle belle affiche! Le public ne s'y est pas trompé et c'est un bataclan rempli (depuis plusieurs semaines déjà) qui s'apprête à accueillir comme il se doit quelques-uns des vétérans du doom-métal, même s'il n'y a guère que MDB à être resté fidèle à ses origines.

Il ne s'agit pas de Paradise Lost en tournée avec quelques invités, mais bien de 3 groupes qui vont chacun disposer d'un temps suffisant pour proposer un set conséquent.

Anathema est le premier groupe à fouler les planches de la scène ce soir, juste pour la sortie de son nouvel album "hindsight" et n'ayons pas peur des mots, leur prestation a été MAGNIFIQUE, durant l'heure qui leur a été accordée. Quelle qualité de jeu, quelle sensibilité, ce soir le groupe fait une synthèse de Jeff buckley, Pink Floyd et de rares touches métal et y apporte sa personnalité. Anathema est un véritable ovni dans le monde du métal. Le groupe nous promet une chanson de chaque album, mais il faut bien dire qu'ils ont fait plusieurs détours par Alternative 4. Closer n'a pas son pareil pour faire monter la pression, et le moment de pur bonheur arrive avec A Natural Disaster (avec Lee, quelle voix.....); Angelica, One Last Goodbye et Sleepless viennent ajouter à la magie du moment, et le set se termine sur  Shroud Of False,Fragile Dreams qui concluent un  show de toute beauté. Tout est bon chez Anathema, la musique, l'attitude, les atmosphères planantes que le groupe sait si bien créer. A revoir encore et encore, Anathema est un joyau vivant et vibrant. Mon concert de l'année, et même plus......

Dur, très dur de faire suite à la prestation d'Anathema. My Dying Bride officie dans un registre moins fin, et débute son show de manière laborieuse, il faut dire qu'avec la violoniste qui joue pas dans le ton sur "here in the throat", ça n'augure pas du meilleur....Le chanteur a conservé son aura impressionnante et inquiétante et petit à petit le groupe prend de la hauteur et propose un set de plus en plus carré. Il faudra attendre "The cry of mankind" et son fameux tapping lent, à quasiment une demi-heure de jeu, pour que le public finisse par adhérer en masse à la musique des 6 compères. Le groupe propose à partir de là une prestation très solide, digne de leur réputation. Enfin!!!!! The Snow In My Hand, Vast Choirs sont assenés avec précision et The dreadful hours, le morceau qui clôt leur prestation, vient rappeler que MDB est définitivement très à l'aise dès qu'il s'agit de bourriner. MDB n'avait pas la partie facile après Anathema, et a réussi à renverser la vapeur et à bien finir son set. Le groupe quitte la scène en n'oubliant pas de ne pas sourire, tout est cohérent chez eux!!!!A revoir avec une première partie un ton en dessous de celle de la soirée, afin qu'on puisse les apprécier dès le départ...


Paradise Lost navigue un peu en eaux troubles ces temps-ci, avec le batteur qui s'est fait récemment la malle. C'est avec des problèmes de micro et un batteur tout neuf au crâne luisant, avec un son de batterie tapant un peu trop dans les aigus, que Paradise Lost investit la scène, et fait parler la poudre avec "hallowed land" et "rememberance"; impossible de savoir si c'est la voix de N. Holmes ou le réglage qui est bofbof au début du set, en tout cas la voix a du mal à se faire entendre sur les parties graves. Le nouveau batteur nous fait quelques petits couacs par-ci par-là, pas étonnant vue la complexité du jeu de ses prédécesseurs, c'est tout à son honneur d'avoir su intégrer les 16 morceaux de ce concert à vitesse grand V.

Pour ses 20 ans d'existence, Paradise Lost n'oublie pas les morceaux récents, et en propose 4 de Requiem (The enemy, Ash and Debris, Requiem, Never for the damned), en passant à côté du sous-estimé "Host", du sautillant "symbol of life" et du sombre "paradise lost", mais c'est pour mieux faire la part belle aux anciens titres!!!! Et c'est agréable de voir que le groupe peut faire vibrer les foules avec autre chose que les vieux titres. Cette fois-ci les membres sont généralement souriants (ça change du concert à l'Elysée montmartre pour la dernière tournée) et semblent aussi apprécier l'accueil chaleureux du public, qui connait assez bien les paroles, il fallait sûrement ça à un groupe à la recherche de stabilité. Le set se poursuit tranquillement avec gothic, as I die, Shadowkings, Enchantment, on peut juste regretter que l'enchaînement entre les titres ne soit pas très rapide, quelques blancs dispensables sont venus se greffer à droite à gauche. L'heure du rappel arrive bien vite, et le bassiste se fend de l'intro de "flash of the blade" au moment du rappel, rappel dense avec Requiem, Say just words, one second et l'indéboulonnable The last time, annoncé toujours de la même manière par Nick Homes. Le groupe de métal gothique est chaudement (hahaha) applaudi, et immortalise sa venue au bataclan par une petite session photo, session à laquelle le nouveau batteur oublierait presque de participer.

Un show d'Anathema étincelant, un show de MDB très solide sur la fin, un show de Paradise Lost globalement prenant.

Des affiches comme celles là, on en redemande!!! La prochaine fois, si vous faites la même, il ne faudra pas hésiter à changer l'ordre de passage des groupes.

 

 

 


Adresse

50 Boulevard Voltaire (BATACLAN)
75011 - Paris
rgion : Ile-de-France
France

Message #345 sur Inw[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 20.09.2008
Note des lecteurs : 9/10 (2 notes)

Commentaires :
  • flo, le 21.09.2008, 9/10

    Merci pour cette très belle et complète chronique!

    Le concert d'Anathema fut un pur moment de bonheur, très bonne performance, et que dire de la gentillesse des membres de ce groupe! Je crois que désormais je vais inscrire ce groupe à ma liste de "à écouter absolument".

    Je retiendrai de MDB mon voisin de derrière et sa voix gutturale qui criait à la fin de chaque morceau le nom du groupe...

    En ce qui concerne Paradise Lost, en effet, ce fut un peu gênant ces problèmes de voix!!!! Mais quel bonheur d'entendre "One second" en live....

    Vite vite qu'ils reviennent, et pas dans 20 ans!!!



  • Syntax Error, le 23.09.2008, 9/10

    Je ne connaissais pas Anathema. C'est ma découverte de l'année (j'ai même acheté le CD ... si, si, le truc rond que ne rentre pas dans les lecteurs MP3).

     

    MDB se caractérise surtout par le cri de guerre des fans entre les morceaux :

    MAAAAÏÏÏÏÏÏÏ  DAAAAAAIIIIIIIINGGG BRAAAAAAAAAïDE.Mort de rire

    Il faudra pas oublier de leur donner leur pilule avant d'aller se coucher.

     

    Paradise Lost, c'est du solide.

     

    A eux trois, on en a pour 3 fois son argent !

     





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter