retour à la liste des Fiches de groupes

Metallica

Metallica


 
 

Biographie :

Metallica, voilà l'un des plus grands groupes de Heavy métal au monde, qui est aussi l'un des groupes métal à avoir vendu le plus d'albums, avec plus de 90 millions vendus dans le monde, dont 57 millions aux Etats-Unis.
L'histoire du groupe commença en 1981-1982 à Los Angeles : Lars Ulrich, originaire du Danemark, qui se destinait a suivre une carrière de tennisman comme son père Torben Ulrich, avait posté une petite annonce dans un magazine du nom de "The Recycler". Une personne y répondit : James Hetfield, qui a l'époque cherchait un batteur pour son groupe "Phantom Lord", formé de Ron McGovney à la basse et Troy James à la guitare; celui-ci quitta le groupe quelque temps après. Lars auditionna mais son niveau ne plaît pas à Hetfield et McGovney, puis fut finalement pris comme batteur.

Ce fut à ce moment là qu'ils décidèrent de renommer le groupe. Le nom de Metallica devait être à l'origine celui d'un magazine d'un ami de Lars, mais ce dernier le lui a déconseillé, et l'a pris pour lui : Metallica était né! Le groupe créa plusieurs démos et leur premier titre "Hit The Lights" apparut sur la compilation "Métal Massacre", d'ailleurs le nom à cette époque fut mal écrit sur la pochette (MettalicA).

Peu de temps après, le groupe chercha un nouveau guitariste et Dave Mustaine se présenta à eux. Il apporta beaucoup a la bande et notamment des soli à la guitare, ce qui les mit dans la voie du Thrash métal. Ron McGovney, lui, décida de quitter le groupe prétextant que ce qu'il faisait n'était pas de la musique. Il fut remplacé par le légendaire Cliff Burton du groupe "Trauma", qui faisait grandement parler de lui dans le milieu, notamment par ces soli de basse accompagnés par des guitares en rythmique, ce qui a l'époque était nouveau.
Il fut découvert par Lars et James dans un bar à San Francisco, les deux comparses furent ébahis par sa prestation et lui demandèrent de rejoindre leur groupe. Après plusieurs refus, Cliff accepta de les rejoindre mais à une seule condition : qu'ils déplacent leur studio à San Francisco; le duo accepta et ils s'installèrent donc dans leur nouveau QG.

Peu de temps après, avant l'enregistrement de leur premier album "Kill 'em All" qui devait s'appeler à l'origine "Metal Up Your Ass" leur guitariste-leader, Dave Mustaine, fut renvoyé du groupe pour sa dépendance à l'alcool et fut remplacé par Kirk Hammett, jusqu'alors guitare-leader au sein du groupe "Exodus". Dave Mustaine, une fois exclu par James Hetfield, fonda le groupe "Megadeth"; on peut noter que la mélodie de "The Four Horsemen" de l'album "Kill'em All", qui a été écrite en partie par Dave Mustaine, fut reprise par "Megadeth", la renommant "Mechanix" et fut mise dans l'album "Killing Is My Business".

1983 fut l'année où Metallica commença à prendre de l'ampleur : le groupe signe avec un petit label local, MegaForce, qui éditera leurs deux premiers albums, "Kill 'Em All", et "Ride The Lightning" sorti en août 1984. Les albums suivants seront produits par Elektra. "Ride The Lightning" donne l'occasion au groupe d'explorer un côté plus heavy, en rajoutant plus de mélodies et d'atmosphère sur leur titres, comme "Fade To Black" ou "The Call Of Ktulu".
Un côté qu'ils exploiteront également en 1986 sur l'album mythique "Master Of Puppets" que l'on connaît tous et qui est pour la majorité l'album de référence de Metallica - avec des titres incontournables comme évidemment "Master Of Puppets", "Welcome Home (Sanitarium)" ou encore "Orion". 86 fut aussi une année tragique pour les Met' : le 27 septembre, suite à un accident de bus pendant leur tournée en Suède, Cliff Burton décéda après avoir été éjecté et écrasé par l'épave. Il fut incinéré le 7 octobre dans sa ville natale, à Castro Valley. Depuis, il est rentré dans la légende et est encore aujourd'hui considéré par les fans comme une des influences majeures du groupe depuis "Kill 'em All".

Suite a cet épisode, les Met' on voulu arrêter et ce fut grâce à l'intervention des parents de Cliff qu'ils ont continué en mémoire de ce dernier. Ils ont donc commencé des auditions pour trouver un remplaçant du nom de Jason Newsted du groupe "Flotsam an Jetsam" - d'après les dires, il apprit en quelques jours tous les morceaux du groupe pour auditionner et être choisi par son groupe préféré. Et ce fut le cas! Pour qu'il trouve ses marques, ils enregistrèrent avec lui l'EP "Garage Days Re-Revisited" en 87 et l'année suivante, en 88, il enregistra son premier album avec le groupe "...And justice for all" qui sonnera un peu plus Thrash que ses prédécesseurs.

On notera que la chanson "To Live Is To Die" est le dernier témoignage discographique de feu Cliff Burton.

Puis vient pendant deux ans une énorme tournée mondiale qui passera par Seattle en 1989; la statue de la justice figurant sur l'album et que le groupe a baptisée "Doris", explosera sur scène - live qu'on peut admirer dans le "Live Shit : Binge & Purge" sorti en 1993. Cet album marque l'évolution du groupe : les soli de guitare y sont nets, rapides et remarquables, empruntant un peu à ceux des deux albums précédents.

1991 va marquer l'apogée du groupe mais aussi la fin de sa période Thrash, avec la sortie du célèbre "Black Album" - surnommé ainsi par les fans, ayant pour vrai nom "Metallica". Cet album sera produit par Bob Rock, qui ne les lâchera plus par la suite. Cet album a rendu le metal plus accessible au public, ce qui va placer le groupe en temps qu' icône. Ils ne descendront plus jamais de leur piédestal. Malheureusement, l'album fera fuir les fans de la première heure, mais ils en gagneront beaucoup d'autres. Il est l'album metal le plus vendu au monde, il créa beaucoup d'émeutes dès sa sortie. Ils partirent en tournée pendant cinq ans à travers le monde, faisant plus de 400 concerts. Ils feront notamment deux ans et demie de tournées incessantes avec des concerts marathons de près de deux heures.

En 1992, Metallica participe un à concert à Wembley donné en hommage à Freddie Mercury. James Hetfield y chante notamment "Stone Cold Crazy" avec les trois membres de Queen.

Metallica revient en 1996 avec "Load", qui sera acclamé par la critique mais critiqué par certains admirateurs de la première heure qui n'apprécient pas l'évolution du groupe ni les nouvelles coupes de cheveux des musiciens. En 1997 sort son frère jumeau "ReLoad", qui est la suite des enregistrements réalisés lors du passage en studio du groupe pour l'album "Load", initialement prévu pour être un double album. Ces deux albums, tout en restant lourds et agressifs, empruntent largement au blues avec "Ain't it my bitch", voire à la pop avec "Unforgiven II". Qui sera à son tour très mal reçu par les fans.

En 1998 sort "Garage Inc.", un double album comprenant 27 chansons; on y retrouve les reprises de groupes comme : Discharge, Diamond Head, Black Sabbath, Danzig et les Misfits, Blue Öyster Cult, Thin Lizzy, Motörhead, Killing Joke et Blitzkrieg. En 1999 par la suite, Metallica jouera avec l'orchestre symphonique de San Francisco dirigé par Michael Kamen et sortira un album live de ce concert, "S&M", ainsi qu'un DVD.
Au même moment, Metallica signe pour la première fois un single dédié à accompagner le film Mission Impossible 2 avec le titre "I Disappear".

Par la suite, Jason décide de quitter le groupe. Officiellement pour raisons de santé, ces cervicales auraient été abîmées par trop d'années de headbanging, mais plus officieusement parce que l'orientation musicale du groupe ne lui convenait plus, et qu'il n'avait pas la liberté de composer.
En 2003 sort "St. Anger", marquant le retour à une sonorité plus agressive. Metallica adopte en effet un style de nu metal nouveau genre. À l'occasion de la sortie de cet album en Europe, Metallica donne trois concerts à Paris le même jour, qui ont lieu à la Boule noire, au Bataclan et le troisième au Trabendo. Puis deux autres dates l'année suivante à Bercy, puis le Parc des Princes.

D'après leur producteur Bob Rock, à qui il est demandé de jouer de la basse sur cet album, Metallica déroute les admirateurs en ne proposant aucun solo, aucune ballade. Il en résulte un album profondément différent de ses précédentes réalisations. À la fin des sessions d'enregistrement, Robert Trujillo (ex-membre de Suicidal Tendencies, Infectious Grooves et Ozzy Osbourne) devient le nouveau bassiste officiel du groupe. La basse y occupe aussi une place plus importante, mais l'album y est généralement marqué par un mauvais son provenant de la batterie.

Un documentaire "Some Kind of Monster" sur la création de l'album est sorti en 2005.

2008 est la vraie renaissance du groupe avec la sortie de l'album "Death Magnetic". Retour des soli et de riffs agressifs, l'album est très bien accueilli par les critiques et par les fans. Notamment parce que le groupe s'est séparé de leur producteur Bob Rock, qu'on accusa d'avoir mal orienté le groupe; il fut remplacé par Rick Rubin. L'album contient un morceau instrumental "Suicide & Redemption". Le dernier instrumental enregistré par le groupe était "To Live Is To Die" sur l'album "...And Justice for All", en 1988. Ils ont entamé une tournée mondiale inspirée de leur tournée des années 90's, où on retrouve une scène centrale et des shows de plus de 2h.

Le titre de l'album, "Death Magnetic", est un hommage aux rockeurs décédés. James Hetfield déclare à ce sujet : "Ça a débuté comme une sorte d'hommage aux personnes qui ont chuté au sein de notre métier, tel le leader d'Alice In Chains, Layne Staley, et comme la plupart des gens qui en sont morts, en gros des martyrs du rock and roll. Et puis cette idée a grandi et s'est développée à partir de là".

Il ajoute : "Penser à la mort ... comme un aimant, certaines personnes sont attirées par ça, les autres en sont effrayées et fuient le sujet". Il continue : "Le concept exprimant le fait que nous allons tous mourir un jour est surmédiatisé, et donc, la plupart du temps, jamais discuté, personne ne veut le mettre en avant. Mais nous avons tous à y avoir affaire un jour".

De plus, James Hetfield expliquera au cours d'une interview pour "Metallica - A Culture Show Special", que cet album correspond plus à l'esprit Metallica. Il dit : "Beaucoup de choses ont changé depuis "St Anger", moins de portes qui claquent, et un réel esprit de famille". James Hetfield ajoutera même : " Robert Trujillo a déjà contribué, et pour ne pas blâmer Jason Newsted, plus pour ce disque que Jason en 14 ans". James confirmera un retour aux trois premiers albums pour ce disque, dont il n'est pas peu fier. (Source :  retravailllée à partir d'infos Wikipédia)

 

Line up :

James Hetfield : Guitar & Vocals
Lars Ulrich : Drums
Kirk Hammett : Guitar leader
Robert Trujillo : Bass

Anciens Membres :

Cliff Burton : Bass (1981-1986) R.I.P
Jason Newsted : Bass (1987-2001)

Discographie :

Album - Kill 'em all - 1983

Album - Ride the lightning - 1984

 

Album - Master of puppets - 1986

EP - Garage Days Re-Revisited - 1987

 

Album - ...And justice for all - 1988

Album - Metallica (Black Album) - 1991

Album - Load - 1996

Album - ReLoad - 1997

Album - Garage Inc. - 1998

 

Album - S&M - 1999

Album - St. anger - 2003

Alnum - Death magnetic - 2008

Chronique

Liens :

Site

Myspace

 

Metalloufu.

 


Adresse


0 - San Francisco
Etats-Unis

Message #347 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Metalloufu




Ecrit le 24.04.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter