retour la liste des Live reports

27.11.2008 - Opeth+Cynic+The Ocean, Elysée Montmartre 27/11/2008

Opeth+Cynic+The Ocean, Elysée Montmartre 27/11/2008


Opeth aime l'Elysée Montmartre et l'Elysée Montmartre le lui rend bien. Cela fait quelques temps que la salle est pleine, et pour 2 raisons :

  • Le groupe bénéficie d'une base très solide de fans en France,
  • Leur dernier album, Watershed, est croustillant à souhait

Pas vraiment stressés, les bougres, car alors que la foule commence à se presser aux portes de l'Elysée Montmartre, on les aperçoit sortir de la salle et partir faire un petit tour, je suppose vers Pigalle, au royaume de la guitare en France....

Le début des hostilités est prévu pour 19h30, et c'est avec 15 mn d'avance que le premier groupe, The Ocean, investit la scène. L'Océan emmène dans ses bagages son dernier album en date, Precambrian. Le groupe n'a pas beaucoup de place pour bouger, vu que les amplis et le kit de batterie d'Opeth, imposants, sont déjà installés. Le style du groupe est qualifié de Métal progressif expérimental, je leur trouve néanmoins pas mal de touches rock. La part progressive se fait plus sentir au niveau des nombreux breaks qu'aux difficultés techniques (pas de soli décoiffants, tels qu'on en trouve habituellement dans le métal, la musique du groupe se fait plus directe). Le chant hurlé est dans la veine de celui proposé par le métal moderne. Le public applaudit avec politesse et une joie toute contenue le groupe, qui n'aura droit qu'à 30 petites minutes pour s'exprimer.

Cynic, groupe atypique s'il en est, fait son apparition rapidement. Le groupe a sorti 2 magnifiques albums, l'un en 1993, et l'autre....tout récemment. Les 4 membres du groupe ont la lourde tâche de retranscrire sur scène une musique très complexe. Les termes "expérimental" et "progressif" prennent ici tous leurs sens. La musique de Cynic est très variée (des changements incessants de rythmes, envolées de guitares à n'en plus finir), et j'en arrive à penser que ça rend mieux sur album. Il est dommage d'avoir fait passer ce groupe après The Ocean, qui nous a trop rempli les oreilles pour qu'on puisse déguster les assaults sonores de Cynic comme il se doit. Cynic après the Ocean, c'est comme le foie gras après une raclette, il n'est pas évident de l'apprécier à sa juste valeur. Ce groupe est donc à voir en concert, tranquillement assis (pas de déchainement de foule possible avec cette musique), et sur plus d'une demi-heure, car il faut un peu de temps pour rentrer dans leur musique. A noter chez ce groupe :

  • La présence d'un guitariste/chanteur, Tymon, qui n'a pas son pareil pour hurler tout en gardant une grande classe (le chanteur de The Ocean peut être jaloux.....),
  • Un batteur au jeu très complexe et technique : après la demi heure de jeu, le batteur reste quelques minutes assis pour récupérer de l'effort physique et de concentration; sa prestation a été tout simplement époustouflante,
  • Un chanteur guitariste, au jeu très fluide et à la voix claire, et très doué pour mêler, simultanément, chant et mélodies complexes.

Cynic est un groupe merveilleux qui n'a pas eu toutes les conditions en sa faveur pour rendre son set inoubliable. Ce fut "juste" très bon. A écouter sur disque et à revoir sur scène dans de meilleures conditions..... 

Opeth investit la scène à 21h pétantes, et c'est un groupe en pleine forme qui donne une leçon de métal, de lourdeur, de finesse, le tout en 1h30.

Le groupe est fier de son dernier bébé, et commence d'ailleurs son set par Heir Apparent. Le son est excellent, les claviers en peu en retrait tout de même alors que la basse sonne fort, très fort. The lotus eater, avec son jeu de batterie bien agressif, sera aussi de mise ce soir.

Fredrik développe un jeu d'une grande finesse et Martin semble plus à l'aise derrière ses fûts que son prédecesseur. Toutes les conditions sont réunies pour faire de ce concert un moment mémorable. De vieux classiques du groupe "The Godhead Lament", "Demon of the Fall" font vibrer l'assistance, mais les nouveaux morceaux n'ont pas à palir en comparaison.

Le groupe se fend d'un titre de Ghost reveries, "The grand Conjuration", très bon, mais il aurait été plus judicieux de proposer un autre morceau de Watershed (le délicieux Hussain Peel, par exemple). Hope Leaves vient donner un répit à la foule, et il faut bien ça car il fait très chaud. La chaleur retombe un peu entre les morceaux, durant lequel Mikael n'en loupe pas une pour chambrer le public .....qui en redemande. On apprend à cette occasion qu'il ne sait rien dire en français à part "poulet".

"Deliverance" est sans aucun doute le morceau qui reçoit le meilleur accueil, impossible de ne pas être à genoux devant le final, très simple d'un point de vue mélodique, mais avec une rythmique renversante.

Demon of the fall vient combler les attentes des fans de la première heure, et c'est déjà l'heure du rappel, après 7 chansons et .... 1h15 de jeu. Opeth est fan des chansons à tiroirs....

Mikael nous explique qu'il nous accorde un rappel pour une simple raison "I've seen hot chicks with nice tits"Mort de rireMort de rireMort de rire. Après la classique scéance de présentation des membres du groupe (fredrik est-dixit mikael-celui qui a donné jour au riff de "smoke on the water"...), Opeth achève le public avec Drapery falls.

Qu'on se le dise, le groupe était excellent ce soir, de bonne humeur, professionnel jusqu'au bout des doigts, le public était bien réceptif.

Quelle belle soirée!!!!!

 

Set-list d'Opeth :

  • Heir Apparent
  • The Grand Conjuration
  • Godhead Lament
  • Lotus Eater
  • Hope Leaves
  • Deliverance
  • Demon of the Fall
  • Drapery Falls


Message #420 sur Inw[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 27.11.2008
Note des lecteurs : 8/10 (1 notes)

Commentaires :
  • Doomy, le 30.11.2008, 8/10
    Même avis en gros... The Ocean m'a fait peur avec une première chanson assez fade mais le reste fut plus entraînant, du sous-Cult of Luna à mes yeux mais ça reste sympa. Ensuite Cynic bah techniquement irréprochable, le batteur est plus qu'excellent mais ça je m'y attendais, au final dur dur de retranscrire l'ambiance de leurs albums sur scène mais ils ont réussi à bien assurer quand même, j'espère les voir un jour en tête d'affiche. Puis Opeth a vraiment répondu présent, un set plutôt actuel (aucune chanson des deux premiers albums, qui sont mes préférés) mais je ne regrette rien tant c'était bien interprété et intense, notamment grâce au batteur, Axenrot m'a bien bluffé en plus il est vraiment à l'aise ! Là c'était la surprise, ça m'a carrément fait oublier Lopez maintenant. Bref, très belle soirée.


  • lotus, le 20.02.2009
    Ouuaaah vous êtes dur avec The Ocean! J'ai trouvé ça pas mal. Il faut savoir que, normalement, ils sont 26 en studio alors, forcément, quand il se retrouve à 5, ça modifie 2-3 choses. Allez, jeter un coup d'oeil à ma chro ;) (Pub quand tu nous tiens lol).Sinon, ensemble du concert bon et Opeth les dieux vivants du métal extrême prog comme d'hab quoi !!! Bisou




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter