retour à la liste des Live reports

28.11.2008 - Morbid Angel/Kataklysm/Marduk/Keep Of Kalessin/Arsis 28/11/2008 Elysée Montmartre

Morbid Angel/Kataklysm/Marduk/Keep Of Kalessin/Arsis 28/11/2008 Elysée Montmartre


La tournée "Metal fest 2008" est alléchante, et nous fait l'honneur d'une date dans la capitale.

L'Elysée ouvre ses portes un peu après l'heure dite et c'est les 2 premiers groupes, Arsis et Keep of Kalessin, qui vont visiblement en faire les frais.

Arsis propose un mix de death et de thrash, très technique, et le jeu des 2 guitaristes est épatant. Tapping, sweeping, jeu en légato...tout ou presque y passe, avec une facilité déconcertante, la double pédale est malheureusement bien trop présente et écrase tout sur son passage. La faute à un son moyen, le groupe n'aura pas su réveiller les foules. Preuve d'une certaine déception le chanteur fait remarquer que la foule est bien silencieuse, avant de se reprendre le morceau d'après et de remercier la qualité du public.....ça fait téléphoné tout ça, mais n'enlève rien à la solidité des compos proposées par le groupe, qui aurait mérité un bien meilleur son et un temps plus conséquent (20 grosses minutes)......

Keep of Kalessin enchaîne assez rapidement et propose un set plus percutant que ses prédecesseurs. Encore une fois, la batterie est très à son avantage, et la présence d'un seul guitariste, contrairement à Arsis, permet au son de prendre ses aises. Les envolées techniques se font moins présentes et le public est plus réceptif au set de Keep Of Kalessin, même si on est loin de l'ambiance des grands jours. L'omniprésence des mélodies permet d'accrocher aux titres, et malheureusement ce joli groupe va être logé à la même enseigne que son prédécesseur avec un set très très court.

  • A new empire's birth
  • Crown of the kings
  • Winged watcher
  • Many are we
  • Ascendant

Placer Marduk avant Kataklysm, c'est tout de même un peu curieux..néanmoins le groupe ne semble pas être déstabilisé et sera malheureusement desservi par un son fort médiocre sur la 1ère moitié de son set.  Le nouveau ancien chanteur s'en sort avec les honneurs, et finit par remercier à 2 reprise (la classe!!) le public. La set-list n'était pas composée des titres les plus rapides; le groupe s'apprécie bien aussi comme ça et même si le public n'a pas adhéré en masse, j'ai trouvé leur prestation très costaude.

  • infernal eternal
  • cold mouth prayer
  • azrael
  • seven angels seven trumpets
  • untrodden path (wolves part II)
  • the Levelling dust
  • burn my coffin
  • fistfucking god's planet
  • throne of rats
  • bleach bones

Pourquoi Kataklysm après Marduk, disais-je? La réponse va venir d'elle même, Kataklysm a réussi là ou les précédents ont échoué : faire bouger la foule. Et c'est sans doute le groupe qui aura bénéficié du meilleur son. Le chanteur a une pêche ultra-communicative et c'est sous les encouragements du type "je veux de la violence", "sortez vos couilles" que la foule commence à se bouger, moyennement au début du set, mais ça s'arrange au fur et à mesure des titres. Nos amis d'outre Atlantique donnent une leçon de mise en place, de technique et de charisme. Un fan monte sur scène et bien loin de le virer, le chanteur l'agrippe par les épaules et se bouge autant qu'il le peut. C'est très bon esprit!!! Le public est conquis devant tant d'énergie délivrée. Kataklysm enterre les 3 groupes précédents.

Il y a 2 bonnes raisons de vouloir entendre Morbid Angel le plus vite possible :

  • Ils sont géniaux
  • L'ingé son met la musique la plus pourrie qu'il ait trouvé, une barbarie technoïsante qui devrait aussi donner des hauts le coeur aux amateurs du genre. Ca lui a valu quelques remarques bien trouvées, dont visiblement il n'avait rien à faire.

Morbid Angel arrive à 21h30 passée, on peut donc s'attendre à un set relativement court, vu le couvre feu imposé dans cette salle.

David Vincent a un look de petit minet mais toute comparaison avec les "take that" s'arrête là : une voix féroce, un jeu de basse aux doigts hallucinant, mais c'est loin d'être tout. La perle de la soirée s'appelle Monsieur Pete Sandoval. Le bougre est toujours excité derrière son kit de batterie et sautille comme un taré, et trouve en même temps le moyen de faire des variations à la double pédale......miam. L'ambiance est sympa, toujours pas déchaînée, et le groupe délivre tranquillement son set, sans heurts, jusqu'à ce que les 22h30 montrent le bout de leurs nez.

  • Rapture
  • Pain Divine
  • Maze Of Torment
  • Sworn To The Black
  • Nevermore
  • Lord Of All Fevers And Plague
  • Chapel Of Ghouls
  • Dawn Of The Angry
  • Where The Slime Lives
  • Blood On My hands
  • Bil Ur Sag
  • God Of Emptiness
  • World Of Shit

Belle soirée



Message #423 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 28.11.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter