retour à la liste des Live reports

29.11.2008 - Metal Ladies Fest Reloaded à l'Espace Curial 29/11/08

Metal Ladies Fest Reloaded à l'Espace Curial 29/11/08


 

 

3ème édition pour le metal ladies fest qui continue sur sa lancée à présenter les groupes français de « metal à chant féminin ».

Ce soir là pas moins de 5 groupes monteront sur scène, parmi eux : Entropia, Atmosfairy, Rosa Nocturna, C-Rom et en tête d’affiche de ce festival Whyzdom !

Avant de commencer le concert nous avons droit à une démonstration de Air Guitar faite par l’un de nos champions français portant le nom de Enarox ! Le jeu de scène est très énergique à l’image de la musique et du personnage maquillé pour l’occasion. Une bonne séance de rock’n’roll !

C’est aux environs de 19h30 que le premier groupe Entropia entre sur scène. Le quatuor propose un métal mélodique teinté d’influences death qui se ressentent notamment au niveau du tempo de certaines chansons (pas mal de blast beats) ainsi qu’au niveau du chant death employé par le guitariste. Les musiciens maîtrisent leur sujet mais je trouve que leur prestation manque un peu de pêche tout de même. Cela est peut être dû au fait qu’il n’y a qu’un seul guitariste au sein du groupe. A noter que le groupe joue par dessus des samples et croyez-moi, pour l’avoir fait avec mon ancien groupe, ce n’est vraiment pas quelque chose de facile ! Pour terminer son set c’est Marie la chanteuse du groupe qui assurera les vocaux death. En soi ce fut une prestation sympathique mais avec encore un peu de travail au niveau de la composition et avec un 2ème guitariste le groupe pourra sûrement gagner en puissance !

SetList:
War within
Believer
Tanatho-logos
Waltz
Babylon Whore
Sister of Obscurity

Entre en scène le groupe bordelais Atmosfairy. Pour le public présent ce soir le groupe Atmosfairy aura fait office de révélation ! En effet le groupe officie dans un rock metal mélodique assez varié. Une violoniste accompagne le groupe ce qui permet de faire entrer plus directement la musique d’Atmosfairy dans un metal mélodique. Un problème technique dès le 2ème morceau contraint le groupe à faire une pause avant de redémarrer. Les membres du groupe d’ailleurs ne se découragent pas essayant de prendre ce petit incident à la rigolade. Après cette petite pause un peu forcée le groupe redémarre de plus belle et enchaîne ses titres sans difficultés. Ce que je trouve vraiment plaisant chez Atmosfairy c’est sa cohérence à la fois musicale et scénique. En effet la musique du groupe va vraiment à l’essentiel, de ce fait j’ai comme l’impression que les membres d’Atmosfairy s’amusent donc plus facilement sur leur musique. En tous cas leur bonne humeur est communicative ! A noter le chant variant en français ou en anglais selon les morceaux, et une batteuse qui n’utilise pas de double pédale ! Peut être me direz vous que c’est un détail mais je trouve que c’est un bon exemple pour montrer que l’on peut faire du métal sans mettre de la double partout, et au final le résultat est plutôt réussi ! Bref vous l’aurez compris la prestation d’Atmosfairy aura vraiment su convaincre l’assistance ce soir là, nous ne pouvons leur souhaiter qu’une bonne continuation !

Set List
Tombeau pour une fleur d'orient
Transylvania
Near Thermopylae
Follow me
Jerusalem

Après le rock metal mélodique d’Atmosfairy, place au gothique metal de Rosa Noctürna. Changement d’ambiance avec des éclairages plus froids. Le ton est donné, la musique du groupe est assez sombre et s’aventure dans des contrées Dark/Death notamment avec l’appui des grunts. Il faut savoir que le groupe sur scène a une formation plutôt imposante, 2 chanteuses (l’une évoluant en chant clair, l’autre en death/black), 2 guitaristes, un bassiste, un violoncelliste et un batteur. La prestation du groupe est efficace mais manque d’énergie. Hormis quelques headbangs sur scène la prestation manque de dynamisme. Cependant le batteur semble vraiment s’éclater derrière ses fûts ! Ce concert de Rosa Noctürna annonçait le retour dans le groupe de Nazim leur premier batteur, et à en voir le jeu de scène, il avait l’air de bien vouloir marquer son retour (et c’est tant mieux ! Enfin un batteur qui bouge !)! Au niveau de la musique par contre j’ai eu à certains passages un peu une impression de « fouillis » quand tous les instruments jouaient ensemble, on avait un peu de mal à bien les distinguer. Coté visuel le groupe a vraiment réussi son pari tout d’abord en jouant vraiment sur les éclairages avec des lumières assez sombres, puis également sur le maquillage des deux chanteuses. Carine la chanteuse  (voix claire) avait d’ailleurs un maquillage représentant des branches de rosiers. Notons aussi la présence de roses sur le pied de micro.

SetList:
Intro
Hunger for pain
Bring me back
The Mirror
In my Darkest dream
My angel
Freezing

Pour ma part C-Rom fut la surprise de la soirée ! J’avais déjà écouté auparavant plusieurs extraits sur Internet et je n’avais pas accroché plus que ça. Mais là sur scène je dois dire que le groupe m’a vraiment impressionné ! C-Rom c’est plusieurs personnages sur scène avec des attitudes différentes pour servir au mieux leur metal electro et ainsi correspondre à l’univers futuriste et « embryonnique » de leur musique. Donc un jeu de scène froid, tantôt énergique, tantôt statique à l’image de groupes comme Kraftwerk. Ce qui est certain c’est que le groupe ne manque pas de charisme, ils réussissent sans mal à déployer leur univers électronique au public présent ce soir. Il faut dire aussi que la musique du groupe comporte pas mal de surprises. La batterie chez C-Rom est remplacée ici par une batterie programmée doublée par un percussionniste. Le clavier joue vraiment son rôle electro, il n’est pas question ici de nappes de violons. Les guitares ainsi que la basse plutôt que de jouer sur la vitesse s’appuient vraiment sur des riffs parfois proches du doom mais toujours efficaces ! Quant à la voix, Christelle la chanteuse parvient sans problème à envoûter le public par son timbre de voix variant entre chant clair et lyrique renforçant ainsi l’atmosphère psychédélique déployée par le groupe. A noter aussi que le groupe ce soir aura joué pas mal de nouveaux morceaux qui paraîtront sur le nouvel album ! Comme je le disais plus haut C-Rom aura vraiment été pour moi la surprise de la soirée, vivement que le groupe repasse sur Paris !

SetList :
Hope
Not so far away
From the river’s chorus
Awake
Lord of Cinder
Doubt
Choices
Temptation
My madness

C’est au tour de Whyzdom de conclure ce festival ! On peut le dire à voir leur entrée sur scène le groupe était vraiment très attendu ! Surprise pour le public présent ce soir, Whyzdom est accompagné par ses choristes ce qui n’est pas pour nous déplaire étant donnée la musique du groupe qui se prête largement aux chœurs. La prestation du groupe donnée ce soir là fut vraiment énorme ! Bon sang quel charisme ! Quelle maturité musicale ! Le metal symphonique de Whyzdom passe comme une lettre à la poste ! «Daughter of the night » devenu maintenant le tube du groupe met vraiment le public en transe! L’attitude très théâtrale de Telya met encore plus en valeur la musique ! (bougies etc…) D’ailleurs malgré une laryngite Telya arrive à assurer pleinement ses parties vocales ! Ce qui est sûr c’est que le musiciens prennent vraiment plaisir à jouer et le montrent bien, on sent une réelle complicité entre eux. Mention spéciale à Vinz l’un des guitaristes pour ses grimaces incroyables sur ses parties gruntées ! Malheureusement pour moi pour cause de transports en commun j’ai du partir au début du morceau The Power and the Glory. Mais au vu de la prestation sans fautes qu’a déployé Whyzdom ce soir là on ne peut maintenant qu’attendre avec impatience l’album ainsi que les prochaines dates de concerts ! (une tournée ?)

SetList :
Everlasting Child
Daughter of the night
The Witness
Freedom
Revolution
The power and the glory
The Train

Ce fut donc un festival bien sympathique qui aura su convaincre les amateurs de metal à chant féminin, nous ne pouvons que soutenir ce genre d’initiative et nous pouvons dire également que nous tenons notre « female metal voices » français ! Donc un très grand merci aux organisateurs de cette soirée, aux groupes, ainsi qu’au public venu nombreux ce soir ! Maintenant attendons la prochaine édition de ce festival ! (prévue le 14 février à Perpignan et le 4 juillet à Paris)

 

Metal Ladies Fest Myspace

Myspace Enarox

Myspace Entropia

Myspace Atmosfairy

Myspace Rosa Noctürna

Myspace C-Rom

Myspace Whyzdom

 

 



Message #428 sur Inwë[B]zine
Auteur :
The Chamois




Ecrit le 07.12.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter