retour à la liste des Live reports

11.01.2009 - Winterfest à la loco, 11/01/2009

Winterfest à la loco, 11/01/2009


La loco accueille à l'heure du déjeuner une belle affiche : The Amenta, Order of Ennead, Devian, Vader, Samael, Deicide.

Pour celles et eux qui se posaient la question, ce soir là, G. Benton était là, certains n'osaient trop y croire, c'est quasiment un miracle, gageons que Dieu n'y est pour rienMort de rireMort de rireMort de rire.

Aucun avis sur The Amenta et Order of Ennead, ces 2 derniers étaient déjà passés avant mon arrivée.

Devian ne bénéficie pas d'un son ultra correct, mais le groupe se débrouille pas trop mal pour faire bouger la foule, en particulier le chanteur, Legion, qui n'hésite pas à rejoindre la fosse pour chanter ou pogoter. Le cocktail proposé par le groupe est assez varié et on est à des années lumières d'un jeu de groupe extrême, même si ce groupe est classiquement rattaché à la scène thrash/death/black. D'un point de vue attitude , ça lorgne pas mal vers le rock avec les déhanchés continus de Legion, ça ne colle pas trop au style de Marduk..... Groupe sympathique à se mettre sous la dent, ça ne casse pas des briques mais c'était suffisant pour passer un moment bien agréable. On attend la suite pour voir si Devian saura trouver d'autres arguments pour gagner en notoriété.

Vader arrive et les niveaux montent d'un ton : niveau sonore et technique du groupe. Le groupe est visiblement bien content de jouer devant un public demandeur, et une fosse qui commence à bien bouger, et propose un set assez bluffant. Le chant est pas mal aidé par de la réverbe, mais il n'y a pas tromperie : le groupe est très fort, rapide, technique.

Tout ne peut être parfait, et c'est un samael-qui a visiblement pris des cours d'agressivité en matant les bisounours- qui investit la scène, et malheureusement pour 3 longs quart d'heure. La boite à rythme a un son ignoble, le mixeur/keybordiste/batteur sautille en tapant sur les cymbales, ça sert à rien, et on s'ennuie dès le départ. Seul aspect très soigné, la communication, mais comment ne pas faire la grimace en voyant le guitariste et le bassiste faire voleter leurs cheveux au dessus du ventilo? Samael, premier groupe de métal sponsorisé par L'oréal?

Heureusement qu'ils ne sont pas passés en dernier, sinon la Loco se serait bien vidée. Ce groupe n'a pas eu la partie facile après un groupe dense comme Vader..... ça me fait penser à Moonspell après Napalm Death, on avait eu droit à ça récemment à la loco, et ça ne s'était pas bien passé. L'éclectisme, c'est une très bonne idée mais il faut essayer de bien l'agencer

Heureusement, Deicide est là pour remettre les choses en place, et nous sert un set de 55mn, quasiment sans pause, set ultra dense et bourrin. Que du bon!!!! Le groupe revient en France après les déclarations émues du batteur, lorsqu'il a appris que la musique de Deicide était utilisée pour torturer des prisionniers irakiens (Ca lui a plu, je précise). Ce soir c'est clair, on n'a pas droit à un défilé de de cerveaux, ni à des chansons à textes ("Death to Jesus", "Kill the christians"), mais bon dieu qu'ils sont bons!!!!! Asheim est la star de la soirée, il réussit  une performance-outre ultra technique-physique bluffante. Respect!!!

L'ancien guitariste de Cannibal Corpse, Jack Owen, semble constamment jouer à l'économie de mouvements pas de gestes en trop, toujours au minimum, c'est ce qui lui permet d'aller vite....très vite.

Benton est impressionnant, comme à son habitude, et n'aura aucun mal à calmer les petits rigolos qui demandent goldorak...Il suffisait d'un "shut the fuck up" pour que tout le monde écoute religieusement Cool le Glen nous dispenser sa bonne parole.

19h, fin du concert, tout le monde évacue la loco, le Winterfest est un minifestival de métal pour les couche-tôt!!!!

On retrouve 10 mn plus tard Jack Owen faire la queue au Subway du coin, avant de revenir retrouver la loco. Pas facile, la vie de musicien, il y en a qui ont la foi!!!

Set list deicide


Dead by dawn
Once upon the cross
Scars of the Crucifix
Stench of redemption
Death to jesus
Desecration
Serpents of the light
Bastards of Christ
When Satan rules this world
Holy deception
Dead but dreaming
From behind the light thou shall rise
When heaven burns
Homage for Satan
Lunatic of God's creation
Kill the Christians
Sacrificial Suicide

 

 



Message #451 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 11.01.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter