retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

07.02.2009 - Metal Fest 7 au Chaudron (Mée-sur-Seine).

Metal Fest 7 au Chaudron (Mée-sur-Seine).


 


 

Report :

En ce premier samedi de février se déroule comme tous les ans au Chaudron un évènement que tous les fiers à bras du coin ne rateraient pour rien, il s'agit du "Metal Fest" - et la 7ème édition, rien que ça! Comme son nom l'indique, ce soir sur scène il n'y aura que des groupes de metal, tant mieux, je suis là pour ça. Donc quatre groupes se produisent sur scène. Naora, qui fera l'ouverture, suivi de Admiral's arms, T.a.n.k et Hewitt pour clôturer le tout.

La salle se remplit doucement et tous se saluent à gauche et à droite, autant dire que c'est une réunion de famille. Tout le monde se connaît. Naora débute la soirée et les membres du groupe se mettent vite en place; ils nous jouent des morceaux très Rock/metal, avec un chant plutôt clair qui a du mal à passer au dessus et les instruments ont vite fait par moments d'étouffer tout ça. En tout cas, ils ont des titres assez sympathiques, très festifs pour certains, comme "l'apologie de la biture", une bonne chose pour donner soif! Ils nous joueront aussi leur titre phare "état d'urgence". Le groupe a au moins le mérite de bouger sur scène, mais ce n'est pas le cas de la fosse qui se fait très timide pour ce début de soirée, ce qui n'aide pas à mettre de l'ambiance! Malgré quelques pains, le groupe termine son set sans accros.

Après un petit verre, Admiral's arms débarque et la salle se réveille un peu dès les premières minutes, on change de registre et nous voilà dans du hardcore avec quand même des touches rock. Mais concernant la voix, on est passé dans de la grosse gueulante, et niveau instruments la grosse saturation a fait son entrée aussi. Cela fait quelques années que je n'avais pas vu ce groupe après quelques évolutions de linup, ils ont bien changé. Bien que je ne connaisse pas leur répertoire - contrairement au autres groupes de la soirée - certains titres m'ont bien frappé - autant dire que ça a été une redécouverte pour moi! Les membres du groupe occupent bien tout la scène et exécutent leurs titres avec frénésie - j'ai même trouvé ça trop rapide. Mais ça plaît au public et ça commence à bien bouger dans la fosse. Ils ont des titres assez intéressants, mais rien d'original au final.

Petite pause du côté du bar, le temps que le groupe suivant se mette en place et il ne met pas longtemps : à peine quelques tours dehors dans le froid... qu'une intro résonne à coup de canons et de mitrailles : on devine le groupe T.a.n.k qui débarque sur scène! Les musiciens se mettent vite en place et les troupes sont aussi en place dans la fosse. À peine les premières salves de notes tirées, que des têtes tournoient dans les rangs et le cri rauque du capitaine Raff se fait entendre. Comme à son habitude, le groupe nous sonne avec un mur de son bien death, mélangeant des mélodies, grâce à des guitares très efficaces et des soli rapides et très bien exécutés joués par leur guitare/leader, Symheris. La batterie fait aussi un carnage à coups de baguettes et de double pédale, on voit la maîtrise de l'artilleur Clem derrière ses fûts; tandis que le sergent à la chevelure de feu enchaîne les coups de gueule en compagnie du capitaine Raff et joue de la gâchette avec ses 5 cordes. Le groupe nous joue ses titres classiques, "T.a.n.k et Destination" ainsi que ceux de leur futur album. Ils délivrent une bonne énergie sur scène du début jusqu'à la fin, bougeant et gesticulant dans tous les sens. Et ça s'est propagé tout le long aux troupes en contre-bas, dont votre serviteur faisait partie en bon soldat. Le groupe terminera comme à son habitude avec "Brothers in arms".

 
Pour terminer cette boucherie, tout droit sortis du fin fond de l'arrière pays, les membres de Hewitt montent sur scène, habillés dans leurs habits qui ont légèrement traîné par terre! Ils nous délivrent très vite un son très "rentre dedans" à leur tour. On a le droit là à du metal très limite old-school, tirant ses influences de groupes ricains. Le chant de Jay est très prononcé et s'alterne entre hurlements et chant clair, accompagné par des instruments très carrés. Une batterie présente tenue par le talentueux Fred, qui tape là où il faut, sans anicroches. Pour cette date, le groupe fait jouer pour la première fois leur deuxième guitariste arrivé tout fraîchement des profondeurs d'une quelconque forêt et qui nous offrira quelques jolis soli par ci par là. À ses côtés, un colosse à la poitrine d'acier, armé d'une basse et à son opposé... cousin machin ?? Ah non.. de l'autre côté le guitare/leader reste caché derrière ses cheveux. Le groupe enchaîne les morceaux et la fosse se déchaîne. On peut constater qu'il y a beaucoup de jeunes émules dans le lot et une bonne communication de la part du groupe. Il y a encore beaucoup d'énergie en cette fin de soirée et pour les derniers morceaux, on aura même droit à quelques slams. En clair, Hewitt nous sort un son qui est très en vogue ces dernières années mais qui attire toujours autant de public; ils ont beaucoup de présence sur scène et savent l'exploiter...alors préparez vous à les voir de plus en plus à l'avenir. Un groupe à voir.

 

 
Liens :

Myspace Naora

_____

Myspace Amiral's Arms

_____

Fiche groupe T.A.N.K

Myspace T.A.N.K

_____

Myspace Hewitt

 

Photo : Anthony D.

 

 

 

Metalloufu.


Adresse

361 avenue du Vercors
77350 - Le Mée-sur-seine
rgion : Ile-de-France
France

Message #528 sur Inw[B]zine
Auteur :
Metalloufu




Ecrit le 06.03.2009
Note des lecteurs : 9/10 (1 notes)

Commentaires :
  • Brek, le 17.03.2009, 9/10
    TANK c'est la vie !!!




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter