retour à la liste des Interviews

Whyzdom - Telya et Vynce

Whyzdom - Telya et Vynce


 

 

                                                 

 

 

Whyzdom fait partie de ces groupes au potentiel certain qui représentent dignement la nouvelle scène metal française. C'est donc avec un immense plaisir que je rencontre Telya et Vynce qui me parlent du groupe et de leurs projets.

Entretien avec Telya et Vynce le 1er février 2009

                                       

Première question ! Pouvez vous me présenter le groupe ?

Vynce : Donc il y’a Telya, chanteuse du groupe. Moi c’est Vynce, je suis guitariste/compositeur/arrangeur orchestral du groupe. Régis est l’autre compositeur du groupe, il joue également dans Lac Placide. Nous avons Tristan à la basse qui joue aussi dans Lac Placide et Nico qui est le batteur et Marc notre claviériste. C’est relativement conséquent. A cela s’ajoute quand nous le pouvons nos choristes. On essaie d’avoir 6 choristes avec nous, parfois c’est un peu moins, ça dépend de leurs disponibilités.

Comment se passe la composition dans le groupe? Qui compose principalement?

Vynce : Et bien c’est moi ! (rires) Plus sérieusement c’est moi qui suis l’initiateur du projet, donc quand on a commencé j’avais déjà des compos sous le coude. Donc les 7 premières chansons c’est moi qui les ai composées. Puis après j’ai demandé à Régis, qui a une bonne culture métal, si par hasard il n'avait pas quelques compos en plus. Finalement on est assez complémentaires, on n'aime pas les mêmes choses. Donc on a travaillé 2 ou 3 maquettes, j’ai travaillé sur son matériel et ça a donné 3 chansons en plus.

Et qui écrit les textes ?

Vynce : Donc c‘est moi qui écris tous les textes. Je les écris directement en anglais. J’ai un univers dans ma tête et ce que j’écris est en harmonie avec cet univers là. Et je pense que c’est plus facile d’avoir une cohérence d’ensemble si c’est moi qui écris.

Whyzdom a tourné un clip il y a de cela plusieurs mois, le verrons nous ?

Vynce : Alors ce clip, certains ont eu la chance de le voir à une soirée entres fans organisée sur le forum. Ce clip ,j’ai longtemps réfléchi à ce qu’on allait en faire, je pense qu’on va le diffuser mais seulement en petit format sur Internet parce que la qualité est quand même pas suffisante pour que ça soit mits en supplément sur le cd. C’est quand même un clip à petit budget même s’il y’a de belles images. Il est pas aussi parfait que je le voudrais. Je pense que pour faire patienter les fans qui attendent l’album depuis un certain temps on le mettra en ligne sur Internet. Donc attendez vous à une diffusion prochainement ! (rires !)

On peut dire qu’il y a quand même un certain buzz autour de Whyzdom, le groupe a été tout récemment cité par les lecteurs de Rock One…

Vynce : Ca nous a surpris. Comment est-ce qu’on peut arriver à être cité par les lecteurs de Rock One ? Je pense pas que Rock One ait poussé les lecteurs car ils nous connaissent pas. Donc incroyable quoi les lecteurs de Rock One nous connaissent ! Waoh ! (rires !)

Telya : On a vraiment été agréablement surpris.

Mais à votre avis justement : à quoi est dû ce buzz autour du groupe ?

Telya : Moi je pense que d’abord ce qui capte l’attention c’est le coté visuel. C’est quelque chose sur lequel on a beaucoup misé. Et bien sûr aussi il y a la musique et l’ensemble des deux fait que ça plaît. Et ça touche un public de tous styles, de tous âges et c’est d’ailleurs ça qui est assez frappant.

Vynce : Je pense aussi que l’autre point marquant chez Whyzdom c’est la maturité musicale. Les musiciens du groupe sont assez expérimentés, c’est pas notre premier groupe. Le fait d’avoir cette expérience fait que l’on va tous dans la même direction, on sait où on veut aller.

Donc venons en maintenant à la relation théâtre et musique ! On connaît en France certains groupes comme Eths avec Candice au chant qui jouent sur l’ambiguïté de certains personnages. Plus récemment on a vu Amphitryon qui mélange des influences venant du théâtre antique et la performance. Et maintenant on a Whyzdom avec là aussi un coté théâtral assez développé. Est-ce qu’au final le fait de mélanger théâtre et musique ne serait pas un peu une spécialité française ?

Telya : Non je ne pense pas que ça soit typiquement français, le théâtre est tout de même assez étendu. Moi j’attache beaucoup d’importance à cet aspect scénique, visuel. C’est vraiment quelque chose sur lequel j’insiste énormément. C’est vrai que ça peut paraître un peu inattendu mais en tout cas comme je le disais, j’insiste beaucoup dessus et je prends énormément de plaisir à le faire. Parce que ça reste avant tout du théâtre, de la mise en scène, c’est un personnage…C’est vraiment l’état d’esprit dans lequel j’aime être quand je suis sur scène avec Whyzdom. Sinon tu citais Candice de Eths et bien nous avons justement un point en commun, nous sommes toutes les deux fans de Mylène Farmer et c’est justement une chanteuse qui elle aussi joue énormément sur le coté visuel et théâtral.

Et avez vous déjà pensé à mettre du Vjing sur scène ? (Vjing = projection d’images, vidéos…)

Vynce : Je vais en profiter pour passer une petite annonce ! (rires !) Cet aspect visuel chez Whyzdom c’est super important donc on aimerait bien travailler avec des gens qui font du VJing mais aussi des décors, de la mise en scène et des figurants ! On a faim d’idées démentielles mais on n' a pas un rond ! (rires !)

Telya : Whyzdom recherche sponsors ! (rires !)

Vynce : Ouais on n'a pas un rond mais si on peut trouver des gens qui ont vraiment envie de s’éclater avec nous et qui ont une vision des choses et bien on est preneurs.

Parlons maintenant de l’album ! Que pouvez vous me dire à son sujet ?

Vynce : Alors les enregistrements sont terminés, les mises à plat des pistes également. Il reste le mix à faire et le mastering. Donc voilà tout ça est en cours, ça prend un petit peu de temps. Et puis l’artwork est actuellement en réalisation donc tu nous prends au moment où tout est en train de se finaliser petit à petit; mais ça va prendre encore quelques semaines. Donc pour faire patienter les fans, il y a une petite preview de l’album sur l’entrée du site Metal Symphonique.com.

Telya : Avec une petite vidéo à l’appui tirée du dernier concert.

Vynce : Sinon concernant le titre de l’album c’est « From the brink of infinity », ce qui se traduit très difficilement en français, car c’est une expression tout à fait idiomatique anglaise qui veut dire « sur le bord de l’abîme de l’infini ». Evidemment ça n’existe pas l’extrême bord de l’infini. Mais c’est une expression qui correspond bien aux textes de l’album, de la mort et de cette frontière qui la sépare de la vie. C’est un petit peu le thème de l’album sans que ce soit un album concept. Et concernant l’enregistrement, il a été enregistré par moi dans mon studio personnel (Ndrl Décidément ce Vynce fait vraiment tout !^^). En revanche le mix sera confié aux bons soins de Ascendance Records.

En ce moment on parle pas mal de Whyzdom, mais également de Kells et Markize, vous êtes quand même plus ou moins considérés comme les leaders du « métal à chanteuse français», (je mets des guillemets car parlons nous de métal à chanteur ?) donc quelles sont vos relations avec ces deux groupes ?

Vynce : Excellentes ! On joue avec Markize au Rock Girl fest qui nous ont invités à venir jouer à la Loco. Par ailleurs, je connais Alina depuis un certain temps, avant même la création de Whyzdom. Puis pour Kells, Telya connaît très bien Virginie.

Telya : Virginie qui est vraiment une pote, une copine. On prévoit même de faire une date ensemble. En tout cas ce serait un plaisir de jouer avec eux car ce sont des gens que l’on apprécie beaucoup.

On parlerait même d’un duo entre Whyzdom et Kells, peux tu m’en dire plus ?

Telya : Alors avec Virginie on en a souvent discuté et on aimerait bien si l’occasion nous est donnée de faire un petit duo. Peut être une reprise, mais ce serait plus moi qui viendrais chanter sur une de leurs chansons.

Comment travailles tu ton chant ? Tu prends des cours en conservatoire ?

Telya : J’ai été autodidacte jusqu’à il y a encore un an, un an et demi. J’ai jamais pris de cours de chant et j’ai appris le chant par moi même. C’était une passion, j’aimais bien m’entraîner. Avant ma formation aux cours Florent,  j’ai fait partie d’une comédie musicale, j’ai fait du gospel, de la chorale, un petit peu de variété… Et donc après les cours Florent, quand j’avais bien ciblé ce que je voulais faire, j’ai commencé à prendre des cours de chant. Et depuis que j’en prends, j’ai commencé à acquérir une bonne technique, un bon souffle et je dois dire que cela m’a beaucoup aidée pour notre dernier concert, le Metal Ladies Fest. (Ndrl Telya ce jour là avait depuis une semaine une laryngite) Ceci dit, ce concert fut une bonne expérience car ça t’oblige à aller au maximum de tes capacités.

Est-ce qu’à terme le but de Whyzdom est de vivre de la musique ?

Telya : Et bien ça fait partie de mes projets, de mes ambitions si je puis dire. Si ce n’est pas avec Whyzdom - ce que je n’espère pas - ce sera dans autre chose.  Mais en tout cas pour moi cela me tient très à cœur.

Vynce : De toute façon, Telya est 100% artiste. Tu t’inscris pas aux cours Florent si tu n’as pas l’ambition après de vivre du théâtre ou de la musique. Pour Nico, bien lui il est prof de batterie donc il vit déjà de la musique. Mais si tu veux, on peut n’avoir aucune attente à ce sujet là. Si le public est là et que notre musique leur plaît, peut être qu’ils achèteront nos cd’s et on sera hyper contents et on verra bien à ce moment là. Mais après, faut savoir que même des groupes comme After Forever (R.I.P), pour l’un des membres du groupe, ce n’est pas son occupation à 100%. Donc il n’est vraiment pas rare dans le metal que les musiciens aient une autre occupation à côté pour assurer leurs arrières. Et si ça marche tant mieux. Mais je dirais, pour nous, on n'a pas d’approche en se disant : « Whyzdom il faut que ça rapporte de l’argent » , c’est la musique et le plaisir de la jouer avant tout.

Quels sont les groupes qui vous ont marqués dernièrement ?

Telya : Pour moi un groupe qui existe depuis des lustres, il s'agit de Coldplay. Alors voilà certes c’est pas un petit groupe mais j’ai vraiment adoré leur concert !

Vynce : Pour moi c’est Pain of Salvation. C’est le dernier groupe qui m’a marqué dans le metal, c’est l’album « be » et le concert qui va avec. Il y’a un super concept derrière, visuellement c’est très bien fait. Il y a vraiment une très bonne atmosphère et ça a le culot de sortir un album sur Dieu, c’est vraiment pas courant. J’ai vraiment trouvé leur démarche extraordinaire.

Un petit mot pour la fin ?

Vynce : Alors j’ai un message à tous nos fans qui nous suivent depuis le début et qu’on voit à tous les concerts, je veux leur dire merci, c’est vraiment extraordinaire de les voir à tous les concerts. C'est notamment en grande partie grâce à eux que nous avons remporté le Warm Up du Metal Female Voices Fest en Belgique, et que nous pourrons jouer à cet événement incontournable en octobre prochain. Merci beaucoup.

Telya : Et bien je dirai la même chose. C’est des marques d’attention, des marques d’affection, en fait ce qu’il faut dire c’est que ces gens là c’est des fans mais ça commence aussi à être des proches. C’est des gens qu’on a l’habitude de voir souvent pour d’autres concerts etc…donc c’est un soutien qui nous tient à cœur et qui nous fait extrêmement plaisir. Merci du fond du cœur.

Site Officiel

Myspace

Label Ascendance Records

Fiche Groupe

Sujet Forum

 

 

                                       



Message #549 sur Inwë[B]zine
Auteur :
The Chamois




Ecrit le 03.03.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter