retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

07.03.2009 - Livarkahil - Bawdy Festival - Jarell à la Scène Bastille (Paris).

Livarkahil - Bawdy Festival - Jarell à la Scène Bastille (Paris).


 

 

Report :

De nouveau à la scène Bastille pour un concert qui promet : ce soir le cirque débarque à Paris! Les troupes de saltimbanques Jarell, Bawdy Festival et Livarkahil vont mettre la scène sans dessus - dessous.
Une queue importante commence à se former devant l'entrée de la salle et déjà les esprit sont agités, les clowns de combat sont là pour chauffer la foule et la bière circule de bon train. Après une petite attente, les portes s'ouvrent et on peut enfin s'engouffrer dans la salle et ça n'a pas été long pour la voir remplie. Guichet fermé pour ce soir.

C'est le groupe Jarell qui ouvre les hostilités, un groupe qui tourne pas mal ces derniers temps - et que j'ai vu il y a un bout de temps - et que j'allais redécouvrir ce soir. Donc, il font un son Hardcore limite Death avec des touches d'indus : autant dire du gros son! Les instruments fusent et on reçoit une déferlante de son, les guitares grondent, accompagnées d'une batterie puissante. Ils commencent avec les titres "Diplomatic Missile" et "Ephemer"; le groupe bouge pas mal, mais le public prend son temps pour débuter la soirée. Très peu se décident à bouger mais ça évoluera au fil des morceaux. Je trouve leur son très intéressant - mais sans trop accrocher. Il y a quand même certains titres qui attirent mon attention comme "H.G.W" qui d'ailleurs a eu droit à son clip, leur tout premier. Ou alors "Hidden Side" du même titre que leur album. Jarell est un groupe à découvrir sur scène pour tout les fans du genre.


Setlist :

Diplomatic Missile
Ephemer
HGW
Die Morgen
Hidden Side
Through the age of Shame
Nobody will stay Alive
Smoking
La voie Humide
Enabling Break

La soirée suit sont chemin et des clowns débarquent sur scène, pas n'importe lesquels! Ce sont les Bawdy Festival dans leurs costumes d'affreux et leurs troupes sont toutes devant pour les accueillir. Le groupe nous offre un son très metalcore : du clown-core comme ils l'appellent, et ça swingue sévère. Ça commence avec "Freak Side", un mélange avec de l'électro qui électrise déjà la salle - et ça commence à bien bouger en contre-bas de la scène. Le groupe a une excellente présence sur scène, on ne voit qu'eux, surtout grâce à leurs déguisements, qui donnent un vrai atout à tout leur univers. Moi qui ai une hantise des clowns, j'ai l'impression de vivre un cauchemar...Qui n'a pas été traumatisé par "Ça"?.... Enfin bon, le groupe joue bien de son image et leurs textes sont tout à fait dans le ton. Ils enchaînent avec "Shake ta Boulimie" et "Back in da Wood" qui sera coupé. Énorme communication vers le public qui est là aussi pour faire son cirque... on a l'impression que la fosse s'est transformée en piste pour des numéros - manque plus que les animaux... enfin, non! Il y a quelques spécimens dans le tas...

Les titres de leur répertoire fusent et, surprise de la soirée, deux rappeurs débarquent en pleines festivités pour accompagner le groupe pendant un morceau. Et les deux genres se marient très bien, les Bawdy utilisant déjà une voix très similaire - cela ne gène personne. On aura droit à de nombreux titres encore : "Clown Soldier" où tous les clowns de combat seront appelés à rallier les rangs, un appel à la guerre! Puis, comme dans tout combat, on a "Massacre" qui suit. Et pour la fin, un de leurs titres phares "Boogalion Mafia" : ça se déchaine dans la fosse, on aura droit au premier mini circle pit pendant tout le long; ils termineront avec "Where is my Ball" sous les cris des fans qui en redemandent! Autant dire que les Bawdy Festival on déjà leurs groupies.


Setlist :

Freak Side
Shake ta Boulimie
Back in da Wood
Petite Fille
Crossroad
Get Clowned
Batte dans le Cul
Clown Soldier
Massacre
Boogalion Mafia
Where is my Ball


Le démontage des instruments et le remontage se fait très rapidement, pour laisser la place au groupe de la soirée Livarkahil, qui fête la sortie de son premier album "Firsy Act of Violence", qui est une petite perle et qui arrivera sous peu sur le site. La salle s'est un peu vidée après la furie clownesque, les troupes de choc sont parties enlever leur maquillage pour se fondre un peu plus dans la masse.
Le groupe arrive en tenue de scène, tout vêtu de noir sous l'intro "Ode to Delirium". Un cri rauque se fait entendre et les premières grosses notes débarquent illico, accompagnées de double pédale : ils jouent le premier titre "In Nomine Dei", qui est aussi le premier morceau de l'album. Le groupe joue un son très Metalcore avec des nuances de death très prononcées, ce qui donne toute la puissance à leurs titres et la foule est bien survoltée. Ils ont une bonne présence sur scène et une sacrée voix venant de leur chanteur HK. Ils nous annoncent que deux surprises vont pimenter la setlist; connaissant déjà la première, j'étais curieux de voir l'autre! Les titres "Be my Plastic Queen", "The last Smile" et "My civil war" : on se rend compte vite que le groupe joue les titres de l'album dans l'ordre, donc il n'est pas difficile de connaître la suite! Quelques problèmes de micro viendront gêner le set dès les premiers titres, mais heureusement cela sera réglé. Malgré un bon son, je trouvais que les instruments par moments gagnaient beaucoup sur le chant. On aura droit à un morceau avec une troisième guitare tenue par le chanteur, ce fut court et bref mais très intéressant! Puis la première surprise arrive, en la personne de Seb du groupe "Aborted", qui va chanter sur le morceau "Songs of the Falling Gods"; ils annoncent la couleur directe et les headbangs se déchainent sur scène et dans la fosse. Le public apprécie beaucoup et on verra des mini circle pit se créer. À peine le temps de jouer "In this Room" que leur deuxième surprise se présente sous le nom de "Imperium" : alors les fans l'auront tout de suite deviné, c'est une reprise de "Machine Head". N'étant pas fan et inculte au niveau de leurs albums *eh oui honte a moi...*, je n'ai pas tilté sur le coup. Mais le morceau a été très apprécié du public! Ils finiront avec "Forgotten Tales" et "For everything You're Not". Livarkahil a fait un show excellent ce soir là, ils étaient en forme et ils n'étaient pas les seuls. Si vous avez l'occasion de les voir, jetez y un oeil!

 

Setlist :

Ode to Delirium
In Nomine Dei
Be my Plastic Queen
The last Smile
My civil war
Songs of the Falling Gods
Interlude
Your Thin Line
Fuck that Shit
In this Room
Imperium (reprise Machine Head)
Forgotten Tales
For everything You're Not


Pour finir, cette soirée a été une réussite, les groupes très différents les uns des autres auront réussi le pari de jouer à guichet fermé! La foule était au rendez - vous, même si ça s'est un peu vidé sur la fin; tout le monde est reparti le sourire aux lèvres et épuisé!

Liens :

Fiche Groupe Jarell

Site Jarell

Myspace Jarell

______

Myspace Bawdy  Festival

______

Fiche Groupe Livarkahil

Myspace Livarkahil

 

Photo : Crixos

 

 

 

Metalloufu.


Adresse

2 bis rue des Taillandiers
75011 - Paris
rgion : Ile-de-France
France

Message #617 sur Inw[B]zine
Auteur :
Metalloufu




Ecrit le 19.03.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter