retour à la liste des chroniques

Geïst - Galeere

Geïst - Galeere


 

 

Style : Black métal 

Liste des morceaux : 

1. Galeere

2. Einen Winter auf See

3. Durch lichtlose Tiefen

4. Helike

5. Unter Töten Kapitänen 

Chronique:

 

Imaginez que la mer devienne votre sanctuaire, qu’elle porte en son sein l’indocile même. Imaginez que son infinie étendue soit le repère de l’hostilité. Imaginez que ses fonds abyssaux incarnent la diversité. Vous ne rêvez pas : bienvenue à bord de « Galeere » ! L’équipage de Geïst vous salue bien profondément et vous invite à entrer dans cet univers aux sombres flots et aux vents effrénés. 

Notre capitaine, Cypher D. Rex, a la voix bien rauque et enrouée, ce qui lui sied fort bien ! Il faut dire qu’un hiver en mer n’est pas réputé pour les cordes vocales mais dans la noirceur de cet environnement, elles semblent s’adapter à merveille. Malgré des mélodies élégiaques provenant d’une guitare lointaine, la douceur n’est pas de ce monde. Ici, tout n’est que furie, houle assourdissante et perte. La mer suit sa course, s’élève, pour s’abattre toujours plus violemment.

Ecoutez ces remous inquiétants sur « Durch lichtlose Tiefen » ! Ils fascinent et tourbillonnent avant de régurgiter des passages hargneux et possédés. Nous voilà pris dans le cercle infernal de l’océan et ses dérives. Comme toute promenade sur les eaux, la première est enivrante, la deuxième agréable mais la troisième un peu ennuyeuse. Notre sextuor propose des envolées épiques majestueuses et des passages atmosphériques prenants mais, hors de ces détours, quand la boussole reprend le droit chemin des vents dominants, la monotonie s’installe et vient rouiller ce beau « Galeere ».

Qu’entends-je ? D’où viennent ces gouttes à la fois si froides et cristallines ? Original et surprenant… Le voyage n’est peut-être pas si lassant que ça au final…Un nuage pointe au loin, il vibre de violence. Les vagues deviennent dangereuses. Les flots grondent… « Helike » est en marche. Entre dévastation et retournements oppressants, nous voilà dans une drôle de situation. Geïst nous surprend ! La dernière envolée au cœur de cet univers noir se fait sous la voix du capitaine mort, narrant l’histoire de ces lieux humides. Ce dernier récit de voix et de riffs est assoiffé de rage et empreint de mélodies éperdues. 

La fin du voyage approche, nous remontons petit à petit à la surface. Le détour mérite attention, l’équipage nous reçoit bien et sait nous surprendre quand il faut, juste au moment où la langueur nous engourdit. Et vous ? Reviendrez-vous de cette aventure ?

 

Liens:

 

Site officiel

 

Myspace

 

Label

 

Fiche groupe 

 


Allemagne

Message #799 sur Inwë[B]zine
Auteur :
lotus




Ecrit le 08.05.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter