retour à la liste des chroniques

Glaukom Synod - Ogre

Glaukom Synod - Ogre


Style : Un sacré mélange de noise, indus, métal et autres choses bizarres

Liste de morceaux :

Passive Retro

Translute Jugulate Iniquit (XXVII)

Trephination And Ruminance (The Iron Tongue Part.2 Swallowing Infinite)

Triangle Obscene (Obesism 23)

Gangrene Control (Floods of Repugnance)

Totalitarian Nuclear Warlust

Multiplex of Affliction

Vulvotronic Dominator

Pustular Eyesocket Nervotomy

Sci-fix It

Ultrablasting Zaxxonized Paroxysm

Cemeterial Sexchanging Dementia (Decapitate)

Intragenitose

Gutturalia (Outro) 

Chronique :

Le chroniqueur est toujours dans une posture délicate lorsqu’il s’agit d’écrire des critiques négatives. Il faut trouver les bons mots pour être juste et ne pas blesser inutilement l’artiste qui a mis son âme dans sa création. L’affaire n’est pas simple car la composition a toujours une part de personnel et certains propos peuvent se révéler difficiles à encaisser. D’un autre coté, le chroniqueur ne peut pas non plus manquer de sincérité et affirmer que ce qu’il a entendu est bon car, pour le coup, c’est sa conscience et son lecteur qu’il ne respecte pas. 

Je suis loin d’être une chroniqueuse parfaite mais je vais quand même tenter d’expliquer mon ressenti face à ce cd de Glaukom Synod. Je ne dirais pas qu’il est nul, mauvais, inaudible ou autre terme vexant car, pour dire cela, il faut déjà comprendre ce qui se trame dans une musique. Or, ce « Ogre », je ne le comprends pas. Je ne parviens pas à rentrer dedans, à m’accrocher à quelque chose pour en tirer une émotion, une technique ou un concept. De « Passive Retro » à « Gutturalia (Outro) », je me sens embarquée dans un grand n’importe quoi qui part dans tous les sens. J’ai essayé de trouver le fil conducteur de tout ça mais, pour moi, ça n’a ni queue ni tête. Je n’y entends qu’une succession de samplers et de bruits tantôt bizarres, tantôt violents. L’ensemble, si ensemble il y a, donne une mixture complètement déstructurée, industrialisée et d’une fatigue sonore assez impressionnante. Le simple fait de me forcer à mettre le cd pour pouvoir en faire la chronique suffit à rendre compte de la situation. Alors, je ne dirais pas que ce que produit Glaukom Synod est nul car c’est dégradant mais plutôt je dirais insaisissable musicalement et artistiquement pour moi. 

Je ne vois pas quoi dire plus et je m’en excuse auprès de l’artiste. « Ogre » est imperceptible pour moi. Je n’arrive pas à capter sa fibre…

Liens:

Site officiel

Myspace

Label


France

Message #843 sur Inwë[B]zine
Auteur :
lotus




Ecrit le 26.05.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter