retour à la liste des Interviews

Amartia - Nico, Vince et Britta

Amartia - Nico, Vince et Britta



 
Bonjour et merci de m’accorder un peu de  temps pour répondre à mes questions.

Mais avant toute autre chose, merci !! Et Bravo pour ce fabuleux album qu’est Delicately. Ce fut vraiment une grande et belle découverte.
Première question : Pourriez-vous revenir sur la formation et le parcours d’Amartia ?
Vince : Amartia a été créé début 2000 et nous avons très vite sorti une démo instrumentale qui nous a servi à trouver notre première chanteuse Marielle. Suite à cela, nous avons travaillé pendant 2 ans sur notre premier album Maïeutics, qui est sorti en novembre 2002 ! Cet album a permis de faire découvrir le groupe au niveau national et de faire quelques concerts, notamment au festival de Raismes en 2003 avec Freak Kitchen et The Gathering. Marielle a quitté le groupe très peu de temps après ce concert et a vite été remplacée par Britta ! Entre temps, Nico (Batterie) et Cyril (Clavier) sont venus compléter la formation. Nous avons sorti Marionette en mai 2002 et c’est à partir de cet album que le groupe est passé à la vitesse supérieure et que nous nous sommes produits avec des groupes aussi divers que Epica, Agua de Annique, The Old Dead Tree, Stream of Passion … Et voilà nous en sommes actuellement à notre 3e album Delicately et nous venons d’achever une série de concerts pour la promotion de ce CD.
Quelles sont les activités liées à votre qualité d'artiste qui vous plaisent le plus ? Le live, le processus d’écriture ?
Vince : Chaque chose a son importance ! C’est toujours génial de voir naître progressivement les titres en répétition ou en studio ! Il y a une grande différence entre le moment où tu composes, enregistres et le mixage de l’album ! Et une fois le produit fini et que tu as ton CD entre les mains, tu peux être fier ! Les concerts sont un peu la récompense, la cour de récréation qui te permet de te défouler et de faire évoluer de nouveau les titres de manière plus brute ! Ce sont deux choses différentes mais indispensables et complémentaires ! J’aime autant l’un que l’autre.
Nico : Ce qui me plaît le plus, c’est la vie de groupe en général… Cela regroupe beaucoup de choses. Le groupe qui compose et se défonce pour faire la musique qu’il aime. Le groupe qui fait 3h de route dans un camion pour présenter l’album dans une nouvelle ville. Pour moi, c’est cet ensemble qui traduit mon bonheur d’appartenir à ce groupe.
Britta : La composition et l’écriture des textes sont passionnantes et donnent l’impression d’une liberté d’expression énorme. Pour ma part je suis toujours dans un état particulier pendant cette période et toutes mes pensées rodent autour des compositions en cours. Mais ma passion depuis toujours est de chanter et d’interpréter. De ce fait je suis aux anges pendant la période  où on fait des concerts et cela représente vraiment la cerise sur le gâteau pour moi . 
Comment définiriez-vous votre style de musique et quel a été le déclic qui vous a amené à le pratiquer ?
Vince : On nous qualifie de groupe « Rock Metal Progressif » ou bien « atmosphérique » … Je n’en sais rien à vrai dire ! Par moments, moi qui suis assez boulimique musicalement, j’ai du mal à suivre les différents courants qui émergent dans la sphère Metal et Rock ! Il se peut qu’Amartia évolue encore sur les prochains albums ! Je pense qu’un groupe doit être comme un réalisateur de film, il ne doit pas être cantonné à un seul style. Moi qui adore le réalisateur David Fincher, est ce qu’Alien 3 est meilleur que Fight Club ou Benjamin Button ?? Non ! Mais contrairement à un groupe de rock, la plupart des spectateurs sortent de la salle de cinéma sans réellement savoir le nom du réalisateur ! Mais pour revenir à ta question, j’ai eu envie de pratiquer la musique d’Amartia suite à plusieurs déceptions que j’ai eues dans différents groupes, de faire mon truc à ma façon avec une idée précise de la manière dont je devais travailler le groupe aussi bien musicalement que promotionnellement.
Nico : Je ne réussis pas vraiment à donner un style à AmartiA. C’est la somme des influences des membres du groupe qui fait notre style. Chaque musicien du groupe est arrivé avec son bagage musical et on a fait un gros mélange de tout ça pour créer le style AmartiA.
Britta : J’ai toujours du mal avec les définitions. C’est probablement psychologique car j’ai horreur d’être délimité. –  Il s’agit plutôt d’un hasard qui m’a mené vers Amartia mais comme on dit à juste titre ‘le hasard fait bien les choses’…En tout cas  Amartia et ses membres m’ont boosté vers l’avant à pleins de niveaux, chose pour laquelle je les en remercie.
Vous être originaire du nord de la France et pourtant vous chantez en anglais. Pourquoi ce choix de langue ? Est-ce que cela permet d’exprimer des choses différentes ?
Britta : Je suis né à Hambourg et ce n’est qu’à 19 ans que je suis venu m’installer en France.  N’étant pas très doué en français à l’école j’ai appris cette belle langue sur le tas et en attendant je me faisais comprendre en anglais. L’anglais a donc toujours été un ‘bon compromis’ entre l’allemand et le français et il est vrai que je m’y sens plus à l’aise en ce qui concerne l’écriture des textes.
Cela fait quelque temps maintenant que Delicately est sorti. L’avez-vous déjà ré-écouté et avec le recul quels sont vos sentiments par rapport à ce disque?
Vince : Le disque est sorti mi février, mais il est terminé depuis fin juin et nous le vendons à nos concert depuis novembre 2008. Donc oui nous avons eu l’occasion de le réécouter et pour ma part je suis toujours autant satisfait de cet album, tout comme Marionette ! La production et le mixage de Bruno Levesque me satisfont amplement ! Par contre je ne dis pas la même chose de notre premier album Maïeutics ! Donc j’ai beaucoup de mal avec le mixage ! J’ai réécouté récemment les démos de cet album qui sont beaucoup plus satisfaisantes …
Nico : Je ne réécoute pas souvent nos albums. Je laisse passer un peu de temps avant de remettre le nez dedans. Après avoir passé quelques mois dans la composition et l’enregistrement, j’aime bien me changer les idées et écouter d’autres styles de musiques (jazz, folk, …). Mais, Delicately est un album dont je suis satisfait. Pour le public, il est un peu plus facile d’approche par rapport à nos albums précédents.
Britta : En fait je suis assez fière de notre petit dernier. Même s’il est vrai qu’on arrive à développer les chansons en les jouant devant un public. On trouve encore un peu plus le juste ton de leur interprétation et on peut les faire varier avec l’émotion du moment.
Sur cet album, on retrouve deux titres instrumentaux, mais c’est quelque chose de peu banal dans la musique actuelle. Qu’est-ce qui vous a poussé à inclure des instrumentaux dans la tracklist ?
Vince : Rien de bien précis ! Hightech Human a été composé dans ce sens, Spring Evolution également ! Cela fait partie de notre culture ! Étant fan de Mike Oldfield, Amartia se devait d’inclure un instrumental sur un de ces albums ! Tu dis que ce n’est pas courant, mais écoute les albums de Pink Floyd, Genesis ou plus récemment Dream Theater ! Il y a toujours un instrumental sur leurs albums.
Quelles ont été vos inspirations/influences lors du processus d’écriture de Delicately ?
Vince : La vie ! Et amartia .. Nous avons tous des repères musicaux qui inconsciemment influencent la musique du groupe, mais quand nous travaillons sur un album d’Amartia, nous nous influençons mutuellement ! C’est peut-être ce qui fait notre originalité et le fait que nous ayons, comme certains peuvent le dire, notre propre son. Les influences ne sont pas strictement musicales ! Cela peut être un lieu, une personne ou un moment vécu.
Nico : Lorsque nous composons un nouvel album, nous ne nous fermons pas aux idées des autres. Il m’est déjà arrivé de proposer des lignes de guitare à Vincent ou des lignes de piano à Cyril. On essaye tout ce qui nous passe par la tête. Si ça sonne bien, on garde. Sinon, on le met de côté…
Britta : A part ‘Don’t be sorry’ qui a été composé à partir de ma ligne de chant, j’y suis pas pour grand-chose en ce qui concerne les influences. Généralement Vince me soumettait les arrangement instrumentaux et c’est à partir de cela que me suis inspiré pour trouver la ligne de chant et le texte.
Et enfin, quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Vince : Suite au Delicately Tour, nous allons prendre un peu de repos à partir du mois de juin pour nous remettre à jouer dès le mois de septembre. Nous allons commencer à composer pour notre 4e album dès la rentrée également et il n’est pas impossible qu’un album acoustique sorte entre Delicately et le prochain album ! À suivre …
Nico : On va se reposer un peu, et s’occuper de nos projets parallèles. Et dans quelques mois on se retrouvera la tête plein de nouvelles idées pour le prochain album.
Britta : Au risque de ne pas être original : du repos bien mérité et une reprise en septembre avec plein de nouvelles idées.
C’est fini pour moi. Vous avez maintenant carte blanche, un message particulier à faire passer ?
Vince : Merci à toi pour cette interview et n’hésitez pas à venir nous voir en concert et faire un tour sur notre page Myspace www.myspace.com/amartia
Nico: Merci et à bientôt en concert près de chez vous
Britta : La vie est courte alors dépêchez vous de découvrir notre musique et de partager vos impressions avec nous  ; )
Inwë vous remercie de vos réponses.

France

Message #874 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Elane





Ecrit le 12.06.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter