retour à la liste des chroniques

Monarque - Ad Nauseam

Monarque - Ad Nauseam


  Ad Nauseam cover (Click to see larger picture)

Style : Black metal

Liste des morceaux:

1. Ouverture
2. Ces Immondices…
3. Mes Blessures
4. Un Essaim de Corbeaux
5. Je ne suis Pas
6. L’Abysse aux Charognes
7. Non-Rédemption
8. La Vallée des Larmes
9. Noirceur

Chronique :

Si on n’entend pas tant que ça parler du Canada dans le metal, il faut reconnaitre que le pays possède d’excellentes formations. J’appuie sur « excellente » quand je parle de celle-ci, répondant au valeureux nom de Monarque, nom concordant parfaitement au black majestueux que propose LE musicien, nommé de même.  Au risque de me répéter, les projets en solo me touchent particulièrement car les émotions ressenties sont considérables. Quoique, projet solo largement entouré de musiciens de session, notamment pour la batterie et le synthé. Cet opus est une revisite de la première démo qui a été beaucoup appréciée, à laquelle se sont ajoutés 3 titres et un nouvel outro.

On est plongé dans un black en grande partie linéaire d’une somptueuse froideur, agrémenté d’un brin de synthé juste comme il faut, et où il faut. L’intro est un extrait tiré d’une œuvre baroque  de Claudio Monteverdi, talonné par une sombre atmosphère, où se mêlent cloches, souffle musical, rythme cardiaque, tempête…Le metal extrême arrive soudainement avec le second titre ; les riffs offrent d’incroyables mélodies et une poignante mélancolie. Sans rentrer dans une technicité extraordinaire, la simplicité est apaisante, et devient même envoûtante.
Les vocaux hurlent des textes en français, chose peu commune. Ils sont classiques, mais ont le pouvoir de nous geler à travers la noirceur qu’ils dégagent. Sur Un Essaim de Corbeaux, et sa transition avec Je ne suis Pas, l’atmosphère est rendue inquiétante par de mystérieux bruits d’animaux.
Mon coup de cœur est dédié à La Vallée des Larmes, grâce à la prodigieuse aura que dégage ce titre. On est plus dans le style dépressif, où d’effroyables cris font ressortir une telle puissance que le chanteur à lui tout seul semble nous libérer. L’outro est un passage ambiant, tristement accompagné par un orgue, et quelques paroles chuchotées…

Il y a juste à fermer les yeux et à se laisser bercer par les prestigieuses compos d’un black classique et efficace. Les tempos sont variés, et la lenteur des riffs arrive à faire ressortir une certaine énergie. Cet album est un torrent de haine et de morosité, qui nous laisse facilement nous aliéner par son éblouissante beauté. La magnificence de cette œuvre la rend incontournable!

Liens :

Myspace

Label

Fiche groupe


Canada

Message #879 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Abrahel





Ecrit le 16.06.2009

Commentaires :
  • H.m, le 16.06.2009
    Belle chro, meme si je n'aime pas la zic...




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter