retour la liste des Fiches de groupes
  retour la liste des Fiches de groupes (Ile-de-France)

Satan Jokers

Satan Jokers


 

 

(photo source defounet.oldiblog.com)

 

Biographie :

Pour connaître l'histoire de SATAN JOKERS, il faut remonter en 1979 avec le groupe JARRETELLES.

A l'époque, celui-ci n'était formé que du chanteur-batteur Renaud Hantson, de Laurent Bernat à la basse et d’un guitariste.

Le trio ne fit que quelques concerts et enregistrements et décida d’auditionner des chanteurs : c’est Pierre Guiraud qui fut choisi.

Au départ, ce dernier fut surtout remarqué pour sa tenue extravagante (on dit qu'il serait venu à l’audition avec une chaussure rouge et une autre blanche). Le groupe se séparant de son premier guitariste, Stéphane Bonneau (ex-STRATOS devenu WARNING) fut rapidement engagé.

C'est donc en décembre 1981 que naquit le groupe SATAN JOKERS dont le nom fut inspiré à Renaud Hantson par deux bandes de motards rivales des Hell’s Angels aux États-Unis : les Satan Slaves et les Gipsy Jokers.

Afin de démarcher les maisons de disques, le groupe enregistra une démo trois titres en studio (celle-ci fut présentée dans une boîte en fer) composée des titres "Les fils du métal", "Quand les héros se meurent" et "Vices privés" (cette dernière composition réapparaîtra sous une version différente sur le deuxième album du groupe).

Ils passèrent à la télévision dans l'émission de Francis Zégut "Les enfants d'AC/DC" le 26 décembre 1982 pour y interpréter le titre "En partance pour l'enfer" et furent très vite remarqués. Le public de SATAN JOKERS devenant de plus en plus important, le groupe enregistra son premier album. Isabelle de Kervalec (mère de Stéphane Bonneau devenue productrice du groupe) décrocha un contrat pour SATAN JOKERS chez Phonogram. Courant 83 parut un premier opus épique intitulé " Les Fils Du Métal " (dont les 10 000 premiers tirages contenaient un patch portant le logo du groupe), également précédé d’un 45 T " Les fils du métal " / " Quand les héros se meurent ". Heureux de voir son premier album atteindre de bons chiffres de vente, le groupe ne donna malgré tout que deux concerts cette année là, le premier au Palace à Paris le 3 juin 1983 et le second à Lyon à la salle Rameau le 29 juin 1983. Si à l'époque le public répond massivement présent, ce n'est pas le cas de la presse qui lui réserve un accueil plutôt mitigé.

En 1984, le groupe retourna en Studio pour l'enregistrement de son deuxième album " Trop Fou Pour Toi " avec Steve Prestage (ingénieur du son pour Gary Moore et Phil Lynott entre autres). À nouveau le premier single obtint un support précieux de WRTL avec Francis Zégut. Les fans de la première heure furent surpris à la sortie de ce deuxième album, assez différent du premier car sonnant plus hard FM. En revanche la presse, elle, fut cette fois très positive. Petite anecdote, " Trop Fou Pour Toi " aurait dû, sur une idée de Renaud Hantson inspirée par les prophéties de Nostradamus, s'appeler " 1984 " (avant que VAN HALEN ne sorte son album intitulé ainsi) mais la maison de disques préféra donner à l’album un titre figurant sur celui-ci. Le groupe partit en tournée pour 30 dates dont le Bol D'or en septembre 1984.

En 1985 sortit le dernier album du groupe sobrement baptisé « III ». Croyant séduire un public trouvant (déjà à l’époque !) les disques trop chers, la mode chez Phonogram était aux mini-albums six titres. Plutôt violent et musicalement très technique (précurseur de la « Fusion-Métal »), l’album regroupant six chansons aux climats variés et d’une durée équivalente d’un 33 tours traditionnel voyait à nouveau Pierre Guiraud et Renaud Hantson se répartir les vocaux, et fut suivi de plusieurs dates et festivals où le groupe partagea souvent l’affiche avec d’autres métal-bands hexagonaux.

Le France Festival réunissant environ 50 groupes avec SATAN JOKERS en tête d’affiche le premier soir et TRUST le second n’attirant que 2000 personnes, Renaud Hantson décida de mettre un terme à l’aventure pour en démarrer une autre en solitaire qui s’avéra plus grand public avec sa participation au mythique opéra-rock "Starmania" en 1988.
La suite appartient à l’histoire… Hantson ne délaissant jamais définitivement le rock n’ roll puisqu’il sortit en 1992 l’album culte "FURIOSO" avec le guitariste Thibault Abrial, Zouille (ex-chanteur de SORTILEGE), Farid Medjane (ex-TRUST) et les dix guitaristes français les plus représentatifs du hard rock hexagonal (Nono, Patrick Rondat…) pour finir par rejouer en trio dans son rôle de batteur-chanteur depuis 2005 pour son projet parallèle FURIOUS ZOO (trois albums « Furioso II » , « Furioso III », « Furioso IV » et un DVD) qui lui permet de revenir à ses racines en jouant dans des clubs à l’image de ses idoles anglo-saxonnes.

En 2005, Hantson produisit ce qui deviendra le testament et la preuve de l’avant-gardisme de SATAN JOKERS, un Best of live (dédié à Laurent Bernat, bassiste et co-fondateur du groupe, mort en 2004) regroupant les six titres du troisième album jamais réédité en CD et les chansons que les quatre compères avaient l’habitude de jouer régulièrement en concert. En 2008, Renaud Hantson sort de ses tiroirs les derniers enregistrements jamais parus du groupe avec la formation d'origine "HARDCORE COLLECTORS" (sorti en septembre 2008 chez Brennus Music) qui contient 19 chansons dont 8 titres inédits datant de 1985 et des enregistrements live de 1982 à 1986.
On notera déjà la présence de Pascal Mulot (Patrick Rondat, Triple-FX...), Olivier Spitzer (Stators, Rebel...) et Michaël Zurita (Taï Phong, Gogol Ier...) sur certaines chansons de cet album qui préfigure ainsi le nouveau line-up du SATAN JOKERS 2009 prêt à renaître.

Véritable super-groupe constitué de la crème de la crème du Métal hexagonal où viennent également se greffer pour les enregistrements studio les batteurs Marc Varez (Vulcain...) choisi pour être le cinquième membre du groupe en concert, Gérald Manceau (Warning...), et Joe Steinmann (Furious Zoo, Big Ben...) ainsi que les voix additionnelles de Oliver Del Valle (Shannon) et de Christian " Zouille" Augustin (Sortilège) sur quelques chœurs dont un duo (sur " Indien De Demain "). Certains organisateurs de festivals ainsi que la volonté de Pascal Mulot et de Renaud de rendre hommage à Laurent Bernat (bassiste de génie et co-fondateur du groupe) ont donné l'envie à Hantson d'écrire avec ce nouveau line-up une page supplémentaire de l'histoire de SATAN JOKERS, rejoint en invité spécial par Stéphane Bonneau aux guitares sur certains titres.

L'album sobrement baptisé " SJ 2009 " sorti en mars 2009 chez XIII Bis/Sony après 23 années d’absence est accueilli comme un événement dans le Hard Rock hexagonal et salué unanimement par le public et les médias spécialisés. Concerts et festivals doivent suivre...


Line Up :
 

Line up 1982/1986 :
Pierre GUIRAUD - Chant
Stéphane BONNEAU - Guitares
Laurent BERNAT (R.I.P.) - Basse, Choeurs
Renaud HANTSON - Chant, Batterie

Line up actuel :
Renaud HANTSON - Chant, Batterie
Pascal MULOT - Basse, Choeurs
Michaël ZURITA - Guitares solo, Choeurs
Olivier SPITZER - Guitares rythmiques, Choeurs
Marc VAREZ - Batterie
Stéphane BONNEAU - Guitares
 


Discographie :

 

 

 

                 Les Fils du Métal - 1983

 

 

 

                 Trop fou pour toi - 1984

 

 

 

                    Satan Jokers- III - 1985

 

 

 

                        Best of Live -2005

 

 

 

            Hardcore collection - 2008

 


 

                            SJ 2009 - 2009

Liens: 


Myspace


rgion : Ile-de-France
France

Message #891 sur Inw[B]zine
Auteur :
JLzeMAN




Ecrit le 21.06.2009
Note des lecteurs : 2/10 (1 notes)

Commentaires :
  • bitalair, le 25.08.2009, 2/10
    no comment...




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter