retour à la liste des chroniques

Bliss - 3 Seconds Before * 21 Grams After

Bliss - 3 Seconds Before * 21 Grams After


 

 

Style: Rock/Metal

Liste des morceaux :

01 : Intro

02 : Try to live

03 : Time to run

04 : Fake hero

05 : One more star

06 : Perfect time

07 : Thorn in my side 

08 : Chocolate box

09 : Tantalus child

10 : Whatever happens

11 : Enough

12 : Bullet for christmas

Chronique :

Le voici donc ce troisième opus de Bliss qui nous propose coté pochette quelque chose qui sent bon l’espace, le mouvement, la liberté. C’est vivant et j’aime énormément!

J’enclenche mon lecteur CD, vu le style et, pour ne pas embêter mes voisins, je mets le volume à fond comme d’habitude. En cas de plaintes, ce n’est pas moi, c’est Bliss ! (rires).

L’Intro, suivie de Try to Live, sonne comme une présentation clean du groupe et de son style vis à vis de nos oreilles. C’est bien construit, ça tient la route et déjà le refrain sonne bien, sonne beau. On a même du groove dans cette histoire et je reconnais là un vrai travail d’artiste.

Try to Live commence très bien. On capte de plus en plus le style de Bliss entre partie couplet fun, suivie encore une fois d’un avant refrain et refrain qui montent en attaque et mélodies mais, attention, le groupe surprend avec des séries de passages et de constructions musicales étonnantes. Le tout est magnifiquement orchestré et ça tient complètement la route.

Time to Run va vous faire entrer en douceur dans ce qui sera par la suite la signature de Bliss. Cette chanson est magnifiquement orchestrée avec un refrain qui se grave dans la tête et les mélodies sont superbes.

Fake Hero va vous en donner coté nervosité et ça va dans le sens de la progression d’un bon album. C’est encore un refrain qui sonne magnifiquement dans la mélodie qu’il dégage et on n'a plus à s’étonner des constructions musicales. On a compris la mécanique musicale bien huilée de Bliss. Fake Hero sonne comme un véritable hit.

One More Star nous offre un tout petit début electro-accoustique ? C’est beau ! Mais, juste derrière, on se reprend la bonne recette et ça marche car, entre attaques et mélodies, on ne peut qu’être transporté. Perfect Time nous offre un moment de repos bien rythmé et fun à souhait car, là, on est entre acoustique et électrique: ça tourne super! Thorn is My Side va être une des premières surprises coté structure musicale. Ca se décale, ça change de rythme, ça change de thème mais ça revient toujours au centre: une mélodie qui se dégage, émerge et c’est signé Bliss encore une fois.

Chocolat Box nous ramène sur la griffe Bliss que l’on a déjà assimilé auparavant, dès les premiers morceaux. Les innovateurs diront « rien de nouveau » mais les Bliss’istes s’y retrouveront. Tantalus Child s’enclenche et un chant bien obscur interpelle. La guitare suit la mélodie et revoilà encore une fois un refrain beau et magnifique. Ces sonorités m’interpellent: on dirait comme un chant très lointain, genre black métal, mais vraiment lointain.

Whatever Happens nous remet sur le bon rail entre parties rock et métal et encore un refrain plein de mélodie. C’est superbement bien construit et orchestré encore une fois. Enough est rempli de mélodies et mon cerveau est en phase.

Coté chant, c’est vraiment bien structuré car, sur les breaks incessants des couplets, le chanteur nous fait une petite démonstration de style ( A mon avis, sur scène, cette chanson doit lui faire travailler le souffle et les abdos: excellente maîtrise entre nous. ).

Bullet for Chrismas nous redonne de la mélodie et de la continuité signée Bliss, et avec un savoir faire à ne plus citer.

Cette chanson sonne comme un « au revoir et à la prochaine », comme un « merci de les avoir écouté jusqu’au bout » et -bon sang !- ce titre concrétise bien cet album, sa présentation, son contenu musical et artistique.

Conclusion :

Si vous aimez déjà les quelques titres de cet album, écoutables sur leur myspace, vous ne serez absolument pas déçus de l’intégralité (12 titres)

si vous l’achetez.

Bliss persiste et signe sur cet album. C’est un groupe qui a une vrai identité tellement on sent l’engagement des membres dans leur interprétation car rien ne sonne faux. Ca chante superbement, ça frappe bon la corde et les peaux, c’est du bon Bliss quoi!

A noter :

Je vous invite à lire leur fiche groupe sur notre site car il y a une jolie info au sujet de la production. Un nom y apparaît : Stéphane Buriez.

C’est un nom et une figure dans la production du métal « Made in France », ce qui justifie tout à fait que Bliss y soit signé.


Liens :
 
Myspace

Fiche groupe


France

Message #897 sur Inwë[B]zine
Auteur :
JLzeMAN




Ecrit le 20.06.2009
Note des lecteurs : 10/10 (1 notes)

Commentaires :
  • lotus, le 20.06.2009
    Chouette première chro mr !! ;)


  • BlackJack, le 20.06.2009, 10/10

    Yeah terrible, la derniere déchire bien c'est vrai !! vite un concert !



  • Fred, le 20.06.2009
    moi je trouve honnétement que ce groupe est énorme, pour les avoir vu en live , ça tue !


  • Abrahel, le 23.06.2009
    Je trouve ce groupe très sympa aussi...j'ai hésité à les chroniquer mais j'en avais tellement à faire, au moins là c'est fait! En live ils géniaux aussi, j'aimerais juste les voir avec plus de public que la dernière fois! :)


  • Furia, le 17.07.2009
    Wahou, belel chronique m'sieur ! ;-)




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter