retour à la liste des chroniques

Dream Theater - Black Clouds And Silver Linings

Dream Theater - Black Clouds And Silver Linings


 

 

Style : Métal progressif

Liste des morceaux:

CD n°1 : Black clouds and silver linings (75 mn)

  • A nightmare to remember
  • A rite of passage
  • Wither
  • The shattered fortress
  • The best of times
  • The Count of Tuscany

CD n°2 : Reprises (46 mn)

  • Stargazer
  • Tenement Funster/Flick of the Wrist/Lily of the valley
  • Odyssey
  • Take your fingers from my hair
  • Larks tongues in Aspic Pt.2
  • To Tame a land

CD n°3 : Remix instrumentaux

Chronique:

Du métal progressif très technique, un nouvel album très rempli, des titres très longs, les chevelus fans de complexité reviennent avec une valise bourrée de musique dense.

Black Clouds and Silver Linings fait suite au succulent Systematic chaos et la longueur des chansons (4 titres sur 6 durent plus de 12 mn) laisse espérer des morceaux alambiqués pleins de surprises.

Black clouds....mérite bien ce nom là car, si les précédents opus étaient aussi marqués par le sceau de la lourdeur, le groupe met un pied dans la noirceur (l'intro de "A Nightmare to Remember"). En parcourant la pochette, on comprend que tout n'a pas été rose ces dernières années pour les gars de Dream Theater (comme pour tout le monde d'ailleurs) et ça se ressent sur l'ambiance dominante de l'album. Des moments sombres, d'autres faisant place à de la sérénité retrouvée, Dream Theater avait a priori de quoi être inspiré pour ce nouvel album.

Une intro longue avant le riff assassin....Black clouds s'ouvre comme les précédents. James Labrie nous offre par-ci par là des vocaux un peu différents du passé (plus agressifs, mais c'est bien relatif, le bougre ne peut pas aller très loin dans ce registre).

L'aspect "direct" (ça aussi c'est relatif) de Systematic Chaos se retrouve moins ici, les cassures de rythme sont très nombreuses, les expérimentations beaucoup moins ("soli" du claviériste complètement barrés).

Avec Black clouds.... , difficile de trouver ses repères avant un paquet d'écoutes, hormis sur 1 ou 2 titres de l'album. L'instrument qui ressort le plus sur cet opus est sans conteste la batterie, la complexité du jeu de mike dépasse encore celle de Six degrees...

Si le jeu des protagonistes est toujours aussi travaillé, l'inspiration n'est pas constamment au rendez vous. Le serpent se mord la queue sur The Shattered Fortress, un titre bourré de références aux albums précédents de Dream Theater, un énième hommage à Bill Wilson, créateur de l'association des alcooliques anonymes et l'occasion pour Portnoy de se fendre de textes très personnels. L'intention est belle, les arrangements bien retravaillés,  mais ça sent trop la remballe et le manque de cohérence. Faire du neuf avec du vieux, ça ne marche pas à tous les coups et là c'est un coup d'épée dans l'eau. Un medley qui fera fureur en live mais pas indispensable sur album.

Aucun titre n'est à jeter complètement, il y en a d'ailleurs des savoureux (The Count of Tuscany, A Rite of Passage) mais des fautes de goût (Wither dont le refrain pourrait inspirer une session niaise des "enfoirés", ainsi que des longueurs instrumentales à droite à gauche) viennent pas mal pondérer mon enthousiasme. Black clouds épuré de 20 bonnes minutes de musique aurait donné un très bel album.

La quantité c'est mieux que rien, la quantité et la qualité c'est excellent. L'album oscille entre les 2, et c'est dommage.

Le CD de reprises (notez au passage un hommage appuyé à Deep Purple, via une reprise de Rainbow et de Steve Morse....Dream Theater avait d'ailleurs repris l'intégalité de "Made in japan" lors de la tournée précédente) vient apporter sa touche de fraicheur.

Avec les 3 CD, on en a pour son argent, même si Dream Theater est bien loin du sans faute....

Liens :

Myspace

Site officiel

Label

 


Etats-Unis

Message #915 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 27.06.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter