retour à la liste des chroniques

Blutvial - I Speak Of The Devil

Blutvial - I Speak Of The Devil


Style : Black métal

Liste des morceaux :

1. Full Moon Possession

2. Seethe My Darkness

3. Raging Winds

4. 1584

5. Serpent Procreation

6. Dawn Divides The Darkness

7. Our Hallowed Bones

8. Hiraeth

Chronique: 

Blutvial est un groupe anglais de black métal composé de Aort (à la guitare, basse et batterie) et de Ewchymlaen au chant et à la guitare. Je ne connaissais pas vraiment ce groupe mais la scène anglaise est innovante en ce moment et je connaissais le travail de Aort dans code donc cela peut être intéressant. Après avoir sorti en 2007 un EP se nommant Full Moon Possession, voilà qu'en 2009 sort leur véritable premier album intitulé I Speak of the Devil dont je vais vous parler à présent.

Une pochette sobre en noir et blanc représentant un guerrier romain antique(à mon avis).

Passons à ce qui nous intéresse le plus(tout du moins me concernant)à savoir la musique. Full Moon Possession commence cet opus avec un riff envoûtant, répétitif mais qui ne lasse pas, ce riff étant soutenu par une batterie simple mais rapide et une voix entre le déchirement et une voix claire, en outre une très bonne voix. Voilà que cet album commence bien! Seethe My Darkness est quand à lui plus syncopé, autant dans les riffs que la batterie. S'en suit un enchaînement de riffs aussi mélodiques que diaboliques posants une ambiance bien particulière. La basse, comme sur le titre précédent et le reste de l'album, est présente mais en arrière-plan, apportant une base à l'ensemble. Raging Winds est quant à lui un titre bien plus brutal, plus direct mais reste dans l'ambiance des titres précédants. Le titre lui succèdant, 1584, est radicalement opposé car il s'agit là d'un titre lent, posé mais malsain en même temps avec une voix lancinante et des riffs de guitare dégoulinants, trainant dans les notes et je dois avouer que ce titre est vraiment très bon. Serpent Procreation est en revanche un titre qui vire vers le balck/thrash, qui est beaucoup plus rythmé mais mid tempo et groovy. Dawn Divides The Darkness ressemble à Raging Winds dans ça construction à savoir un titre rageur et rapide ne lachant pas une seconde l'auditeur et l'embarquant de force à le suivre dans la puisssance du titre. Our Hallowed Bones est un titre de black plus traditionnel, mid tempo pratiquement tout le long avec une ambiance qui pourait, à travers ce titre résumer l'album. Hiraeth termine magnifiquement l'album par un titre lent, émotionnellement chargé mais de quoi, je ne sais guère, les sentiments à l'écoute de ce titre s'entremêlent et je laisserai donc à l'auditeur le choix de l'émotion qu'il veut avoir.

Pour conclure, ce premier album est pleinement réussi: changement de styles tout le long de l'album tout en gardant une ligne directrice, un son parfait et une voix que j'affectionne beaucoup.


Liens :

Myspace

Label

 


Royaume Uni

Message #956 sur Inwë[B]zine
Auteur :
S.B.




Ecrit le 13.07.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter