retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

18.07.2009 - Evil One - Pacific Rock (Cergy, 95)

Evil One - Pacific Rock (Cergy, 95)


La bonne blague avec le Pacific Rock, c'est que tous les concerts sont censés commencer à 20h.
La dernière fois que j'y étais allé, pour Evil One et Hemoragy en décembre 2008, c'était ma première au Pacific, et on s'était même pointé a 19h30... La première partie, Evil One, n'a commencé qu'à 22h, et le concert s'est terminé à plus de minuit, au lieu d'environ 22h30... scandaleux pour ceux comme moi qui sont dépendants des parents qui doivent se faire chier à venir les chercher à une heure tardive, ou pour ceux qui doivent choper le dernier RER.

Et bien, rebelote. Et en plus cette fois, l'entrée est devenue payante ("Entrée gratuite - Consommation obligatoire" qu'il y a écrit sur la porte... ça aurait pas été plus simple "entrée payante" ?). Mais bon on va pas se plaindre, 3€ l'entrée et on repart avec une bière !

 

(Je suis tout à gauche ^^ Oui le bonhomme à droite me ressemble... oui on est frère jumeau... (faux jumeau)).

La première partie, Mata Leao, commence donc à 21h30 (léger progrès), pour 45 minutes de... métal bruyant :une sauce étrange entre du néo (riffs simplistes pour faire bouger la fosse) et du hardcore, même si j'opterais plus pour ce style étant donné qu'il n'y a pas de chant rappé chez ce groupe, seulement du scream. D'ailleurs le chanteur a une bonne voix, bien puissante comme je l'aime. Ca joue bien, on peut dire que le groupe est vraiment très carré... en même temps, ca joue pas très compliqué, préférant la puissance à la mélodie (qui n'est pas inexistante mais très peu présente). On a eu le droit à une reprise de RATM, la plus connue : Killing In The Name, qui nous a fait bien trémousser sur nos tabourets qu'on a failli péter (ndlr : je déteste RATM :D).
Une première partie bien sympa !

 

22h15, le batteur d'Evil One (avec qui j'avais discuté un peu en avril à Achères pour ADX et Evil One, comme c'est un ami d'enfance à mon oncle thrasheur qui était venu aussi ;)) avec qui je tape la discute nous dit que son groupe jouera vers 22h45 pour 1h de set : ca nous va.
On s'installe donc devant pour ne rien rater et pouvoir s'appuyer de notre pied droit (ou gauche, au choix) sur les retours devant la scène afin de pouvoir mieux headbanger sans perdre l'équilibre.
Il est l'heure et nous sommes impatients de prendre en pleine tête un fuckin' thrash metal.
Mais Speed, le batteur, vient nous prévenir qu'ils ne joueront pas avant 23h15, ordre de la salle... Et c'est reparti comme en décembre, on attend et on ne sait même pas pourquoi. Apparemment ce serait parce que "si les gens attendent, ils vont se faire chier et vont venir boire !" ... Bah ça marche pas avec nous, et ça avait pas l'air de spécialement bien marcher avec les autres, donc c'est bien la peine de faire finir le concert à 0h15 !  :evil:

Bref... 23h15, Evil One monte sur scène, et commence avec un nouveau morceau, qui sortira sur le second album (enregistrement prévu en mars 2010, on a encore le temps :D) : Militia Of Death... que dire à part que c'est un pur morceau de thrash qui envoie, à la sauce du premier album et des hits comme Thrashback ou Wounds Of War !
Evil One joue enfin en tête d'affiche et peut nous balancer l'intégralité de son premier album (à part Mr Bassman), et ne s'en prive pas ! Les titres s'enchaînent (Wounds, Feel The Pain, Thrashback, Contract In Blood)... et ça headbangue de partout ! Tout le premier rang est composé de chevelus (une dizaine), et nos longues crinières se rejouissent d'un tel rassemblement pour se secouer dans tous les sens !
Forcément, quand on entend du thrash de qualité comme celui-ci, on souffre forcément des cervicales. Evil One connaît la méthode pour faire headbanger et ne s'en prive pas.
À noter la présence d'un seul gars bourré, qui a réussi à tout gâcher côté public, en tombant dans la fosse (alors qu'il n'y avait pas de pogo), en s'accrochant à nos cheveux pour se relever etc...
Le groupe nous livre lui une reprise d'Accept, Fast As A Shark, bien sympa.
Puis on enchaîne sur d'autres titres d'Evil Never Dies : Conqueror et Perverse Morality.
J'apprécie plus le chant à ce concert qu'aux deux derniers que j'avais faits d'Evil One : il est plus régulier et monte moins souvent dans les ultra-aigus (les cris qui te perçent les timpans même avec des boules quies). D'ailleurs, la sono était bien réglée, je n'avais pas de boules quiès et mes oreilles n'ont pas bourdonné un chouia quand je suis rentré au calme !
Le reste des musicos joue très bien, le groupe est rodé et très carré, un vrai plaisir !
On a encore le droit à un nouveau titre : In The Dead Of The Night, que j'ai trouvé moins bon que le premier (car moins fuckin' thrash), mais pas mal quand même.
Puis nous avons le droit à la fabuleuse reprise d'ADX qui figure sur leur album : Suprématie.
Le public chante en coeur les paroles (en français c'est plus simple), très bonne ambiance.
Le concert se clôture enfin sur un Evil Never Dies au refrain ravageur...

 

J'étais juste en face du micro à gueuler les paroles :)

J'ai eu droit à une dédicace du batteur sur mon t-shirt Evil One, qui partira sûrement prochainement au lavage mais bon on s'en fout :D

Malgré l'heure tardive qui nous embête bien (0h15), ce fut un très bon concert, surtout pour la tête d'affiche, Evil One, que je reverrai avec plaisir !

THRASH TILL DEATH !

Merci au père de Freddy (guitariste chauve d'Evil One) pour la première photo et merci à mon pote Anthony pour les autres !


Adresse

13 rue Francis Combe
95000 - Cergy
rgion : Ile-de-France
France

Message #994 sur Inw[B]zine
Auteur :
YaDuJoR




Ecrit le 26.07.2009
Note des lecteurs : 5/10 (1 notes)

Commentaires :
  • Evil Didier, le 30.07.2009

    Sympa ta chronique. Bien fouillée et bien contruite.

    Pour le reste concernant le principe commercial du Pacific Rock, je te rejoins sur le prinicpe.

    Je pense qu'au lieu de piéger les gens avec des horaires élastiques et de prendre sa clientèle pour des guignols, ils pourraient jouer plutôt la corde "pour faire des bons concerts, il faut aussi que l'organisateur en vive". Alors, le public n'hésiterait pas à consommer sachant que c'est aussi pour pérenniser les bonnes soirées. C'est une question de compréhension et de confiance réciproque. Qui plus est, ce public deviendrait une clientèle fidèle.

    Le père de Freddy



  • Tristan, le 29.09.2009, 5/10

    Je trouve que le Pacific ROck fait preuve d'une bonne initiative...

    Seulement Voila se sont les anciens du magasin MusicBox à Pontoise et Ils ont fermés en laissant derrière eux des gens dans la merde...

    Ils doivent de l'argent à Bcp de gens dans la musique... trop pôur que ce soit une coincidence.

     Je me demande comment leur "boite" va finir sachant que les chiens ne font pas des chats...





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter